L'ETH et le BTC sont les seules crypto-monnaies qui comptent

Comment construire un bon portefeuille de crypto-actifs

Améliorez vos compétences en finance décentralisée toutes les semaines. Inscrivez-vous au programme Bankless ci-dessous.


Chers Crypto-Natifs,

Nous espérons que vous passez une bonne journée. Comme toutes les deux semaines, nous allons prendre du recul et penser stratégiquement. Nous remettons en question nos hypothèses, nos idées et examinons nos marges de manœuvre.

Nous déterminons notre stratégie long terme.

Aujourd’hui, il est sujet d’ETH, de BTC et de… portefeuille de crypto-actifs. C’est un travail de préparation essentiel. Vous devez savoir par vous même quelles sont les crypto importantes, et celles qui valent le coup d’être détenues. La première étape pour devenir Bankless est de savoir quelles sont les bonnes.

Comme d’habitude, à la fin, nous vous résumons quelles sont les actions à réaliser.

- Jon & Brice de Bankless


LA RÉFLEXION DU MERCREDI

L'ETH et le BTC sont les seules crypto-monnaies qui importent

Les forks Bitcoin et les ICO Ethereum ont donné naissance à de nombreux crypto-actifs. Nous ne reviendrons jamais à un monde à un seul token. Nous sommes persuadés qu'un jour, l'ensemble des actifs seront représentés par un token, d'une façon ou d'une autre.

Seulement, quels actifs verront leur valeur s’apprécier ?

Et surtout, où devriez-vous placer votre crypto-fortune ?

Le modèle bankless est simple : vous détenez la majorité de votre crypto-fortune en crypto-monnaie. Et tout particulièrement en crypto-monnaies-marchandises. C’est-à-dire, à l’heure actuelle, en ETH et en BTC.

Qu’est-ce qu’une monnaie marchandise ?

Une monnaie marchandise est une monnaie dont la valeur vient, d’une part, de son usage en tant que marchandise, et, d’autre part, de son usage en tant que monnaie. Ce type de monnaie est à différencier de la monnaie-représentative - aussi dite monnaie-promesse - qui n’a pas de valeur intrinsèque, ou encore à la monnaie-fiat qui est établie par un décret gouvernemental.

Monnaie-marchandise : or, argent, cuivre, cigarettes, coquilles, etc.

Monnaie-représentative : billets de banque, chèques, dollar US (quand il était adossé à l’or), etc.

Monnaie-fiat : dollars, livres, euros, yen, yuan, etc.

Le premium monétaire est ce qui distingue la monnaie marchandise des marchandises classiques. Une simple marchandise n’est valorisée que par son utilité. Une monnaie-marchandise est valorisée à la fois par son utilité, mais aussi en tant que monnaie. Toute valorisation qui dépasse la valeur d’utilité d’une marchandise est ce qu’on appelle le premium monétaire.

Dans une économie donnée, le premium monétaire d’une marchandise se définit par la somme des paris qui estiment qu’elle sera considérée, selon une combinaison particulière, comme :

  • une valeur refuge,

  • et/ou un moyen d’échange,

  • et/ou une unité de compte.

L’économie desservie par une monnaie peut être petite, comme les cigarettes dans une prison, ou elle peut être très grande, comme l’or pour les échanges internationaux pendant le Gilded Age (période de l’histoire des Etats Unis, de 1865 à 1901).

Une monnaie marchandise comme l’or est précieuse, en partie du fait de son usage dans certains composants électroniques, mais surtout parce qu'elle sert de protection contre les défaillances des systèmes monétaires-fiat. La valeur de l’or se résume à la somme d’une multitude de paris : des paris qui présument que beaucoup l’utiliseront pour préserver leur fortune.

Il est intéressant de penser à la capacité d’une monnaie à agir en tant que telle. L’or est une meilleure monnaie que l’argent aujourd’hui, tout comme l’argent est une meilleure monnaie que le cuivre. Tout actif a son propre spectre à ce niveau : la capacité d’une monnaie à agir en tant que telle est une construction sociale.

Cela fait beaucoup de choses à prendre en compte et nous en resterons là pour aujourd’hui. Pour résumer, les crypto-monnaies-marchandises sont des crypto qui, d’une part, ont une valeur d’usage, et qui, d’autre part, bénéficient d’un premium monétaire. Elles peuvent se classer en fonction de leur capacité.

Note : Certaines personnes disent que BTC n’est pas une marchandise parce qu’il n’a aucune utilité. Nous ne sommes pas d’accord. BTC a une utilité - Il est utilisé pour payer des transactions sur le réseau Bitcoin. C’est bel et bien un usage.

Le portefeuille de crypto-actifs

Si vous souhaitez vous exposer au potentiel monétaire des crypto-actifs, nous recommandons vivement l’élaboration d’un portefeuille de crypto-actifs. 

Le portefeuille de crypto-actifs est composé de trois types d’actifs :

  • les actifs de type monétaire - actifs avec un fort potentiel de voir leurs liquidités augmenter - ils sont les monnaies de réserve de la DeFi - par exemple l’ETH, et le BTC.

  • les actifs de type bancaire - actifs qui permettent une exposition à la croissance de l’Open Finance, à savoir les crypto-banques et les protocoles monétaires - par exemple le MKR, le BNB, etc.

  • les actifs de type stablecoin - stablecoins liés à la valeur d’une monnaie-fiat, principalement utilisés pour couvrir les risques et pour une utilisation directe au sein de l'écosystème crypto - par exemple le DAI, l’USDT, etc.

La thèse du portefeuille de crypto-actifs est la suivante :

  • une ou plusieurs crypto-monnaies vont devenir la ou les monnaies à la base d’un système financier parallèle, non-souverain, monnaie(s) valorisée(s) à plusieurs trillions, 

  • ce système monétaire va à la fois permettre et être permis par une nouvelle classe de crypto-banques et de protocoles financiers.

Le portefeuille de crypto-actifs permet une exposition à la couche monétaire et bancaire de ce nouveau système parallèle. Ce sont ces couches qui ont le plus grand potentiel d’appréciation.

La thèse sur le portefeuille de crypto-actifs est notre première thèse sur le crypto-space.

Quel pourcentage devez-vous allouer à ces trois types d’actifs ? Cela dépend entièrement de votre situation. Tout d’abord, vous devez déterminer quelle part de votre épargne actuelle, ainsi que la part de vos futurs revenus vous souhaitez investir dans les crypto. Ensuite, vous pouvez choisir comment allouer cet investissement en fonction de chaque catégorie de crypto. Ces deux questions vont au delà de l’objectif d’aujourd’hui, mais nous les aborderons dans un futur article de ce programme.

Sans rentrer dans le détail de la répartition de votre portefeuille de crypto-actifs, votre exposition se fait majoritairement au travers des actifs monétaires. Les actifs d’ordre bancaire représentent une fraction moins importante, et ces investissements sont seulement faits quand ils sont censés surperformer les investissements sur la monnaie. Les placements qui passent par les stablecoins sont l’argent classique de l’écosystème, comme l’euro dans le système financier traditionnel. Cet argent est utilisé pour se prémunir du risque que représentent les autres actifs.

Quelles pourraient-être les crypto sur lesquelles se positionner aujourd’hui ?

Le choix est rapide.

Essayons-nous à un petit exercice. Jetez un oeil au top 15 des crypto-monnaies, ordonnés en fonction de leur capitalisation. Lesquels agissent comme une monnaie-marchandise actuellement ?

Voici ce que nous obtenons :

  1. BTC - Oui, valeur refuge potentielle, actuellement utilisé comme monnaie

  2. ETH - Oui, valeur refuge potentielle, actuellement utilisé comme monnaie

  3. XRP - Non, émission centralisée, pas utilisé comme monnaie

  4. USDT - Non, stablecoin, n’est pas une monnaie-marchandise

  5. BCH - Possiblement, fork de BTC

  6. BSV - Possiblement, fork de BCH

  7. LTC - Non, fork redondant de BTC

  8. EOS - Possiblement, il semble trop centralisé pour engendrer un premium monétaire

  9. BNB - C’est compliqué, certainement un investissement de type bancaire

  10. ADA - Non, n’est pas lancé, pas d’usage monétaire

  11. XTZ - Possiblement

  12. LINK - Non, n’est pas une monnaie-marchandise

  13. XLM - Non, émission centralisée, pas utilisé comme monnaie

  14. CRO - C’est compliqué, certainement un actif bancaire

  15. OKB - C’est compliqué, certainement un actif bancaire

Le BTC et l’ETH se démarquent en tant que seules monnaies-marchandises. Elles sont les seules à avoir la liquidité, la décentralisation et une intégration bancaire qui leur ouvrent la voie au statut de réserve de valeur pour la crypto-finance. Le BTC est indéniablement en train de devenir un outil financier via les crypto-banques et l’ETH via les nouveaux protocoles financiers.

De ce fait, pour l’instant, l’ETH et le BTC sont les seuls crypto-actifs qui respectent notre définition d’un actif monétaire.

Bien sûr, vous pouvez avoir des avis différents. Vous pourriez intégrer des monnaies plus spéculatives dans votre portefeuille. Vous pourriez même être en désaccord avec la thèse que l’ETH (ou le BTC !) puisse conserver son premium monétaire. Très bien. Construisez votre portefeuille en fonction de vos critères !

Mais sachez que l'essentiel de la valorisation des crypto viendra très certainement des monnaies-marchandises et des premiums monétaires qui leur sont associées. Vos investissements monétaires en crypto sont donc les plus importants. Ce sont vos investissements à long terme. C’est la monnaie de base qui vous permet de faire toutes vos opérations, soit la première étape qui vous permettra de devenir bankless.

Faites votre choix correctement.

Pour nous, ce choix s’est porté sur l’ETH et le BTC.

Récapitulatif

  • Devriez-vous faire un portefeuille de crypto-actifs ?

  • Quels crypto-actifs du top 15 sont un bon investissement monétaire ?



Compléter le Skill Cube

En mettant au point un portefeuille de crypto-actifs, vous améliorez votre compétence Monnaie, une compétence du Skill Cube. Nous allons à nouveau insister sur ce point très bientôt.


Cet article est une traduction d'un contenu original publié sur Bankless. Nous tenons à remercier Patrick, Renaud et Sidonie pour leurs contributions.

- Jon & Brice


Ceci n’est pas un conseil financier ou fiscal. Cette newsletter est strictement éducative, il ne s’agit pas de conseils d’investissement ou de propositions d’achat ou tout autre type de décisions financières. Cette newsletter ne comporte pas de conseils juridiques. Parlez en à votre comptable. Faites vos propres recherches.