🟡 Le token du mercredi - ❌🔮 L'avenir imprédictible des actifs synthétiques

Que se passe-t-il lorsque n'importe qui dans le monde peut créer un actif financier ?

  
0:00
-12:46

⚙️ Améliorez vos compétences en finance décentralisée toutes les semaines. Inscrivez-vous au programme Bankless 🏴 ci-dessous.


🔋 Le financement de BanklessFR

  • 🗓️ Sur Superfluid Protocol sous la forme d’un abonnement libre récurrent en mettant en place un stream vers l’adresse banklessfr.eth (0x)7B187f598B910374109222BaC494F508a49bD209 (parenthèses à retirer) sur les réseaux xDai ou Polygon, qui sont des sidechains d’Ethereum

Nous sommes un média indépendant et nous finançons le projet uniquement par ces moyens, ce qui nous permet de nous nous soucier exclusivement de nos lecteurs 💪. Pas de pub, pas de sponsor. Un grand merci pour votre soutien 🙏.

Superfluid : stream x DAI / mois


Chers Bankless,

Personne n'aurait pu prédire les vidéos d'unboxing, les streamings Twitch, ou littéralement tout ce qui devient viral sur TikTok (y compris les conseils d'investissement 🌶️).

Mais c'est ce qu’il se passe lorsque vous démocratisez la création de contenu. Avant internet, si vous vouliez créer une vidéo ou un film, vous aviez besoin d'un studio de production. Vous vouliez écrire quelque chose ? Il vous fallait un éditeur.

Il fallait être grand pour devenir grand.

Mais internet a ramené les coûts de création de contenu pratiquement à zéro. Toute personne disposant d'un téléphone peut désormais créer une vidéo, la mettre en ligne, et ce contenu peut être distribué à des millions de personnes - sans studio de production.

Ce qu'Internet a fait au contenu, la crypto le fait aux actifs financiers.

La DeFi démocratise la création d'actifs financiers. Avant la crypto, la création d'un actif financier était contrôlée par les banques et les institutions. Il fallait des millions de dollars pour lancer un nouvel actif. Plus maintenant !

Comme Internet, la DeFi ramène le coût d'émission et de distribution des actifs à zéro. Un adolescent pourrait construire le prochain produit synthétique de plusieurs milliards de dollars depuis sa chambre d'étudiant.

Et si l'actif que vous créez devient important ? Et s'il devient viral ?

À quoi ressemble le monde lorsque n'importe qui peut créer un nouvel actif financier ? Quelles choses étranges les gens pourraient-ils commencer à ajouter à leurs portefeuilles ?

Peut-être voudriez-vous une exposition au prix du nombre de followers Twitter de BanklessFR ?

Essayons d’imaginer le futur et explorons le champ des possibles. Hart va nous donner un aperçu de tout cela aujourd'hui.

Bonne écoute/lecture et à bientôt,

Let’s be Bankless 🏴 ,

Jon & Brice


📅 Les événements à ne pas manquer


📽️ Le replay de la semaine


📰 L’article de la semaine

Sur Clubic, nous vous proposons de lire cet article, qui traite de la dernière opération d’Edward Snowden, avec la vente d’un NFT à plusieurs millions de dollars, en faveur de la liberté de la presse.


❌🔮 L'avenir imprédictible des actifs synthétiques

Rédacteur invité : Hart Lambur, fondateur du protocole UMA

TDLR : Après avoir défini ce qu'est un actif synthétique, je soutiens que les actifs synthétiques permettront à la DeFi d'inventer de "nouvelles choses" qui sont impossibles dans la TradFi. De la même façon que YouTube a permis à de nouvelles formes de contenu vidéo à longue traîne de se développer (pensez aux vidéos d'unboxing ou aux streams sur Twitch), les actifs synthétiques permettront de créer de nouveaux types de produits financiers que nous n'avons même pas encore imaginés.

Une question fréquente que l'on nous pose à UMA est de savoir comment définir un "actif synthétique".

Sur le podcast Bankless en début d'année, David, Ryan et moi-même avons élaboré un modèle simple : les actifs synthétiques sont issus de l’alchimie. Les actifs synthétiques convertissent un type d'actif en un autre.

Plus précisément, ce processus d'alchimie ressemble à ceci :

Il se résume à ceci : une garantie (COLLATERAL) combinée à une fonction de paiement (PAYOUT FUNCTION) crée un actif synthétique (SYNTH). Par exemple, voici à quoi ressemble le DAI de Maker :

Lorsque vous prenez du recul et que vous généralisez ce concept, il devient incroyablement puissant. Que se passe-t-il si vous prenez N'IMPORTE QUELLE garantie et N'IMPORTE QUELLE fonction de paiement arbitraire ?

Eh bien, vous pouvez créer un actif synthétique pour N'IMPORTE QUOI.

En d'autres termes : N'IMPORTE QUELLE garantie + N’IMPORTE QUELLE fonction de paiement = N’IMPORTE QUEL actif synthétique.

Quelques exemples de synths

Vous voulez créer de l'or synthétique ? Sans problème.

  • Garantie (USDC) + Fonction de paiement (USDC * 1 oz d'or) = Actif synthétique ($GLD)

Un token pour suivre les followers de BanklessFR sur Twitter ? Bien sûr.

  • Garantie (USDC) + Fonction de paiement (USDC * Nombre de followers Twitter de BanklessFR) = Actif synthétique ($BNKLESFR)

Un token synthétique de suivi d'un indice NFT ? Considérez cela comme fait.

  • Garantie (ETH) + Fonction de paiement (ETH * Valeur de l'indice NFT) = Actif synthétique ($NFTINDEX)

Voilà la véritable puissance des actifs synthétiques sur Ethereum : vous pouvez littéralement créer un actif financier pour n'importe quoi. C'est une véritable explosion qui s'est produite lors d’un livestream lorsque Ryan a pleinement assimilé cette information :

Ce clip capture le moment exact où Ryan a assimilé UMA.

Qu'est-ce qui rend cela possible ?

Le tour de magie de ce processus alchimique réside dans ce que j'ai appelé la "fonction de paiement" ci-dessus. La fonction de paiement est ce qui définit votre actif synthétique, ce qui signifie que votre capacité à créer n'importe quel actif synthétique possible n'est limitée que par ce que cette fonction de paiement peut produire.

C'est là que le protocole UMA brille : il permet aux développeurs de définir pratiquement toutes les fonctions de paiement dont ils peuvent rêver.

En effet, les smart contracts d’UMA sont définis de manière à ne pas nécessiter de prix, ce qui signifie qu'aucune donnée de prix on-chain n'est requise. Le design d'UMA n'exige des données de prix on-chain qu'en cas de "litige", ce qui est très rare. (Fait amusant : au cours des 10 mois de fonctionnement d'UMA, nous n'avons connu que 6 litiges, ce qui signifie que seules 6 demandes de prix on-chain ont été nécessaires pour sécuriser plus de 200 millions de dollars de TVL).

En d'autres termes, UMA vous permet de définir à peu près n'importe quelle fonction de paiement arbitraire, sans avoir besoin d'envoyer de données à la blockchain. Cela signifie que vous pouvez créer à peu près n'importe quel type d'actif synthétique en seulement une demi-journée de travail.

Des synths existants aujourd'hui et des synths que vous pourriez (devriez) buidl

J'aime regrouper les actifs synthétiques en quatre catégories. La quatrième catégorie est la catégorie joker car il y a de nouvelles choses construites tous les jours et qui à chaque fois me surprennent.

1) Synths stablecoin ou synths en lien avec un stablecoin

Le DAI de Maker est un actif synthétique conçu pour suivre la valeur de 1 dollar. Tous les stablecoins non adossées à des actifs financiers entrent également dans cette catégorie, y compris les récentes vagues de stablecoins algorithmiques (ESD, FEI, RAI, etc.). Ces types de stablecoins synthétiques ont une utilité évidente qui intéresse de nombreuses personnes dans la crypto et font l'objet d'une demande importante aujourd'hui.

Les obligations à coupon zéro, également connues sous le nom de Yield Dollar, constituent un produit similaire (mais pas identique !). Pour suivre le format ci-dessus, ils ressemblent à quelque chose comme ceci :

  • Garantie (ERC20 Asset) + Fonction de paiement (USD / ERC20 ASSET) = USD synthétique

Le résultat de la création de dollars synthétiques est que vous prenez n'importe quel type de garantie et permettez aux utilisateurs d'emprunter avec cette garantie.

Il s'agit d'un moyen puissant de permettre les prêts sur les actifs ERC20 : par exemple, l'équipe de BadgerDAO utilise des synths UMA pour construire CLAWS, un actif synthétique soutenu par les vaults de Badger. Cela permet aux détenteurs de Badger d'emprunter en utilisant leurs avoirs en guise de garantie. Ces produits peuvent être construits avec des tokens LP, des tokens vault ou tout autre token ERC20.

2) Les synths liés aux crypto-monnaies

Je définis les produits synthétiques "liés aux crypto-monnaies" comme des produits qui aident les utilisateurs à trader, à se couvrir et à s'exposer aux crypto-monnaies.

Mon exemple préféré : les options d'achat sur les altcoins. UMA a été utilisé pour créer des options d'achat sur $UMA, $BAL, $UNI, et $xSUSHI. Les applications ici sont presque infinies, et je m'attends à ce que la demande pour ces types d'options augmente considérablement à mesure que les marchés de la volatilité des altcoins se développent.

Un autre produit est BTCDOM. Domination.finance a lancé ce produit qui vous permet d'exprimer une position sur la dominance relative du bitcoin par rapport au reste du marché. Un autre à considérer est uGas par Degenerative.finance (de YAM finance) qui vous permet de vous couvrir contre les coûts en gaz du réseau Ethereum.

Autre exemple assez incroyable : ethVIX. En utilisant UMA, vous pouvez acheter un token qui suit la volatilité de l'ETH.

Je range également les crypto synthétiques dans cette catégorie, comme une version synthétique de Bitcoin sur Ethereum. De nombreuses approches existantes (comme renBTC, et WBTC) reposent sur le verrouillage de vrais bitcoins, mais il est tout à fait possible de créer un BTC ou une autre crypto-monnaie entièrement synthétique.

Par exemple, l'équipe de YouMyChicFila a créé Mario.cash, qui est un Bitcoin Cash entièrement synthétique sur Ethereum.

3) Actifs synthétiques du monde réel

Les actifs synthétiques sont souvent associés à des actifs du monde réel : soit l’or synthétique, le pétrole brut synthétique ou encore le S&P 500 synthétique. De nombreuses personnes sont très enthousiastes à l'idée d'intégrer des produits d'investissement traditionnels à la blockchain de cette manière.

Mon avis : je pense que les actifs du monde réel sont un peu ennuyeux.

Aujourd'hui, les aficionados de la crypto ne se soucient pas vraiment de trader de l'or sur la blockchain - tout ce qui bouge de moins de 10 % par jour est tout simplement trop stable pour les degens d'aujourd'hui. Les exceptions sont des exemples comme uSTONKS par l'équipe Yam Finance : il s'agit d'un token qui suit les 10 meilleures actions sur WallStreetBets de Reddit.

4) "Les autres”

C'est ici que les choses deviennent amusantes. Selon moi, les actifs synthétiques permettront aux builders d'inventer de nouvelles choses qui n'existent pas dans la finance traditionnelle.

Considérez ce que YouTube a fait pour les créateurs de contenu. Avant YouTube, produire un film ou une émission de télévision était grotesquement cher. Il fallait être un studio d'Hollywood. YouTube a permis aux utilisateurs de distribuer leurs propres vidéos à moindre coût, ce qui a donné naissance à toute une série de contenus vidéo qui n'existaient pas auparavant.

Personne n'aurait pu prédire l’arrivée des vidéos d'unboxing ou des streams Twitch, ou même prédire tout ce qui devient viral sur TikTok de nos jours. Le contenu généré par l'utilisateur a inventé de nouvelles choses que personne n'aurait pu deviner.

YouTube est ouvert et accessible à tous. Dans aucun univers, un studio d'Hollywood n'aurait imaginé ces émissions qui captent des millions de regards. Ce type de divertissement est "émergent", c'est-à-dire qu'aucune entité hiérarchisée n'aurait pu le créer.

Je pense que la même chose va se produire avec la DeFi et les actifs synthétiques. Avec UMA et d'autres protocoles DeFi, le coût d’élaboration d'un actif financier est inférieur à 1 000 $. Cela se compare aux millions et aux millions de dollars que les banques de Wall Street doivent débourser pour lancer de nouveaux produits financiers.

Cela ouvre la voie aux "produits financiers générés par les utilisateurs". Les builders de cet espace vont inventer de nouvelles choses que nous ne pouvons pas prévoir aujourd'hui.

Voici quelques idées un peu folles auxquelles j'ai pensé :

  • Des tokens pour suivre des indicateurs crypto importants comme la valeur totale bloquée dans la DeFi, ou la capitalisation totale de tous les NFTs.

  • Des tokens pour encourager la vaccination au Covid. Un casino de Vegas verse jusqu'à 1 million de dollars si 80 % de son personnel se fait vacciner avant le 1er mai. La version DeFi de ceci pourrait être construite avec un KPI option token (Key Performance Indicator / indicateur clé de performance).

  • Des tokens pour encourager l'embauche et les recommandations. UMA a récemment lancé un programme “d’options de recommandation de talents” dans le cadre duquel le référent reçoit un token qui lui rapporte 25 000 dollars si son référent rejoint l'équipe de développement principale d'UMA et y reste pendant un an. Il s'agit d'une tentative de décentralisation du recrutement.

L'innovation est ce qui m'enthousiasme le plus.

Si les coûts d’élaboration d'un produit financier sont proches de zéro, qu'est-ce qu'internet va encore inventer ?

Je suis impatient de le découvrir.

Vous voulez créer un produit synthétique ? Rejoignez le Discord d'UMA à http://discord.umaproject.org ou envoyez-moi un message sur Twitter @hal2001.


👉 Les actions à entreprendre


🔎 Le zoom sur l'auteur

Hart Lambur est le fondateur du protocole UMA, un protocole d'actifs synthétiques construit sur Ethereum. Il a auparavant fondé Openfolio et été trader chez Goldman Sachs avant de se lancer dans le monde de la crypto et de la DeFi.


 ðŸ’¬ 🇫🇷 Cet article est une traduction d'un contenu original publié sur Bankless le 22 avril 2021. Cet article a été traduit et édité par Jon.


📰 Les newsletters & infos pratiques


ℹ️ Nous suivre sur les réseaux sociaux


⚡ Cette newsletter ne fait pas figure de conseil financier ou fiscal. Elle est strictement éducative, il ne s’agit pas de conseils d’investissement ou de propositions d’achat ou tout autre type de décisions financières. Cette newsletter ne comporte pas de conseils juridiques. Parlez-en à votre comptable. Faites vos propres recherches.