🎞️📑 L'abrégé du vendredi - 📜🎨 La Crypto Renaissance | Josh Rosenthal

La vision d'un ex-historien sur Internet et la blockchain

  
0:00
-6:37

⚙️ Améliorez vos compétences en finance décentralisée toutes les semaines. Inscrivez-vous gratuitement au programme Bankless 🏴 ci-dessous.


🔋 Le financement de BanklessFR

Nous sommes un média indépendant et nous finançons le projet uniquement par ces moyens, ce qui nous permet de nous nous soucier exclusivement de nos lecteurs 💪. Pas de pub, pas de sponsor. Un grand merci pour votre soutien 🙏.

Clr.fund : x WXDAI = x + y WXDAI donnés

Superfluid : stream x DAI / mois


Bonjour les Bankless,

L’humanité et ses différentes civilisations ont connu de nombreux tournants dans leur histoire. Et si nous nous trouvions dans l’une de ces périodes ? Une période qui ressemble à ce que nous avons déjà connu lors du précédent millénaire…

FlowBear nous propose un abrégé d’un podcast de BanklessHQ intitulé Crypto Renaissance, avec comme invité Josh Rosenthal.

Bonne écoute, bonne lecture et à bientôt.

Let’s be Bankless 🏴 ,

Jon & Brice


📅 Les événements à ne pas manquer


📽️ Le replay de la semaine


📰 L’ article de la semaine

Au fait, pourquoi Ethereum s’appelle Ethereum ? Nous vous proposons à la lecture cet article léger, de Numérama, à propos de l’origine du nom du réseau Ethereum.


🤝 DAO en lien avec The Daily Gwei FR

| 🏴 DAO Bankless | 🐓 DAO DeFi France |


📜🎨 La Crypto Renaissance | Josh Rosenthal

Josh Rosenthal est doctorant en histoire, spécialisé dans le Moyen-Âge tardif et le début de l’Europe moderne. Il est également partner de Sixth Event Cataclysmic Capital, un fonds finançant des projets crypto. Il compare le changement de paradigme lié à l’arrivée d’internet et de la blockchain à celui qu’a connu l’Europe de la Renaissance au 15ème siècle.

L’hyper-centralisation du Moyen-Âge

La société du Moyen-Âge tardif était encadrée par une structure rigide. Le pouvoir politique et financier était concentré aux mains des nobles et de l’Église et se transmettait de génération en génération. Le reste de la population était majoritairement constitué de paysans. Pour eux aussi, la vie était toute tracée : elle se résumait à cultiver son lopin de terre toute son existence, sans possibilité d’évoluer socialement ou de voir du pays. D’autre part, l’information et la connaissance étaient très centralisées. Trois longues années étaient nécessaires pour recopier un exemplaire de la Bible et très peu de gens savaient lire en dehors des moines. Les manuscrits étaient rares et précieux, jalousement gardés par l’Église. 

Les deux inventions à l’origine de la Renaissance

La Renaissance, dont le début est estimé au 15ème siècle, vient bouleverser cette structure hiérarchique figée. JR attribue cette révolution à deux innovations technologiques majeures : le développement de la comptabilité en partie double et l’invention de l’imprimerie. La première est une technique de comptabilité qui s’est démocratisée chez les commerçants italiens du 15ème siècle. Elle consiste à enregistrer toute opération dans deux comptes à la fois (actif et passif). Cette innovation financière, qui peut sembler anodine, a bouleversé le système financier de l’époque et a notamment permis l’émergence du crédit. Les banques devinrent riches et influentes. Ces nouveaux puissants, la famille Médicis en tête, en profitèrent pour financer l’art et la culture. Auparavant essentiellement tourné vers la religion, l’art s’ouvrit à de nouveaux thèmes et styles. L’innovation financière a ainsi engendré de nouveaux leviers de création de richesse et renversé la structure pyramidale de l’époque féodale. L’invention de l’imprimerie a, quant à elle, démocratisé l’accès au savoir en facilitant la diffusion des idées. L’industrie du livre se développe et l’Église perd son monopole. Le savoir n’est plus créé et contrôlé par une entité unique, il se décentralise.

Luther, Satoshi : même combat

Martin Luther a capitalisé sur l’imprimerie pour créer le mouvement luthérien, alternative à la religion catholique qui régnait à l’époque en Europe. Il défie la papauté, critiquant l’aspect mercantile de l’Église catholique, et prône un retour aux enseignements fondamentaux de la Bible. Cela donnera naissance au protestantisme. Soucieux de rendre l’éducation religieuse accessible à tout un chacun, il publie des livres pédagogiques et distribue des illustrations. JR et David établissent un parallèle entre Luther et Satoshi Nakamoto. Les deux critiquent l’ordre établi et proposent une nouvelle vision plus universelle (de la religion pour l’un, de la monnaie pour le second). Ils ont initié un processus de destruction créatrice qui donne naissance à de nouvelles forces, remplaçant en certains endroits les institutions existantes (l’Église catholique, les banques).

La Crypto Renaissance

Selon JR, le pendule de l’histoire balance entre concentration du pouvoir et décentralisation. Le monde est revenu à une certaine centralisation, bien que plus nuancée qu’au Moyen-Âge. Pourtant, JR estime que l’on assiste aujourd’hui à une nouvelle Renaissance. Comme la première, celle-ci est portée par l’avènement de deux innovations. Internet révolutionne la manière dont l’information est créée et consommée, tandis que la blockchain permet de créer un registre partagé infalsifiable. Il est pour le moment difficile de prendre conscience de l’ampleur des évolutions qui en découleront. Cependant, il est fort probable que les historiens du futur considèrent l’émergence de ces deux technologies comme des étapes fondatrices de la civilisation de demain. Le monde étant aujourd’hui complètement interconnecté, cette révolution devrait se produire beaucoup plus rapidement que lors de la première Renaissance où la nouvelle vague s’est lentement propagée depuis l’épicentre (l’Italie) vers le reste de l’Europe. 

Prendre part à la révolution

Pour conclure, JR nous exhorte à prendre part à cette révolution. Pour cela, trois leviers à actionner : 

- s’immerger dans cette nouvelle culture en expansion, s’intéresser à l’art numérique

- accumuler des actifs numériques et les conserver en lieu sûr

- s’impliquer dans ce nouvel écosystème : contribuer à une DAO, faire tourner un nœud, coder, inventer de nouveaux métiers et modes de vie

Est-ce une simple mode ou un tournant historique ? Selon JR, nous sommes à l’aube d’une nouvelle Renaissance où les premiers entrants prendront un avantage considérable. Prenez part à ce nouveau monde : le risque est faible, les opportunités sont immenses.


🔎 Le zoom sur l'invité

Josh Rosenthal est doctorant en histoire, spécialisé dans le Moyen-Âge tardif et le début de l’Europe moderne. Il est également partner de Sixth Event Cataclysmic Capital, un fonds finançant des projets crypto.


 ðŸ’¬ 🇫🇷 Ce texte est le résumé d’une vidéo en anglais publiée par BanklessHQ le 3 mai 2021. N’hésitez pas à la visionner si le sujet vous intéresse. Cet article a été écrit par FlowBear et édité par Jon. Source :


📰 Les newsletters & infos pratiques


ℹ️ Nous suivre ailleurs


⚡ Cette newsletter ne fait pas figure de conseil financier ou fiscal. Elle est strictement éducative, il ne s’agit pas de conseils d’investissement ou de propositions d’achat ou tout autre type de décisions financières. Cette newsletter ne comporte pas de conseils juridiques. Parlez-en à votre comptable. Faites vos propres recherches.