💭 La rĂ©flexion du mercredi - 🩏 Comment Ethereum peut dĂ©mocratiser le staking d’Eth2 🔌 - Partie I

Comment les protocoles de staking dĂ©centralisĂ©s dĂ©mocratiseront l'accĂšs Ă  l’émission d’Eth2


⚙ AmĂ©liorez vos compĂ©tences en finance dĂ©centralisĂ©e toutes les semaines. Inscrivez-vous au programme Bankless 🏮 ci-dessous.


🔋 Le financement de BanklessFR

  • đŸ€– Sur Gitcoin.co, pas de CLR matching actuellement, trimestriel

  • 🎮 Sur Rarible, vente de cartes NFT collectionnables, 3/10 restantes au prix de base

  • 📟 Adresse Ethereum : banklessfr.eth

Nous sommes un mĂ©dia communautaire et nous finançons le projet uniquement par ces moyens, ce qui nous permet de rester totalement indĂ©pendants đŸ’Ș. Pas de pub, pas de sponsor. Un grand merci pour votre soutien 🙏.

Contribuer sur clr.fund


📅 Les Ă©vĂ©nements Ă  ne pas manquer


đŸ“œïž Le replay de la semaine


📰 L’article de la semaine

Ethereum France nous offre Un guide incomplet des rollups.

Curieux ? Allez y jeter un Ɠil 🙂 !


ChĂšre nation Bankless,

Voici quelques anecdotes sur Ethereum : avant qu'il ne soit nĂ©cessaire de dĂ©tenir 32 ETH pour staker sur Ethereum 2.0, il en fallait 1500. Ce n'Ă©tait certainement pas idĂ©al. Mais c'Ă©tait en 2017, et les choses ont changĂ© depuis. 

MĂȘme aprĂšs avoir baissĂ© Ă  32 ETH, cela reprĂ©sente toujours 40 000 $.

Les pools de staking sont un sujet constant dans l'écosystÚme Ethereum. Il y aura toujours de plus petits détenteurs d'ETH, et les valeurs d'Ethereum se veulent de permettre leur émancipation.

David commence cet article en parlant de sa thĂšse sur les protocoles DSaaS (Decentralized Staking-as-a-Service) ; ce qu'ils peuvent faire pour nous, pourquoi nous en avons besoin et comment ils devraient ĂȘtre construits.

Les protocoles DSaaS maintiennent et étendent les valeurs d'Ethereum, et en font généralement un systÚme plus fort.

Il Ă©voque ensuite Rocket Pool, un projet originel d’Ethereum qui suit et travaille aux cĂŽtĂ©s du dĂ©veloppement de la PoS d’Ethereum depuis 2017.

Il explique son raisonnement et son processus de réflexion en utilisant un certain nombre de thÚses et de concepts abordés dans le programme Bankless, comme le Protocol Sink, les legos monétaires et la guerre des monnaies.

Bien que David offre un modÚle pour comprendre et mettre en valeur le potentiel que le DSaaS apporte à Ethereum, Rocket Pool réussira ou échouera, en fonction des choix des propriétaires de RPL (Rocket Pool).

Comme tous les systÚmes de gouvernance à token, il y aura des décisions à prendre, et il y aura à la fois de bonnes et de mauvaises décisions. Pour évaluer RPL, il ne suffit pas de comprendre simplement le protocole, mais vous devez également comprendre la communauté derriÚre le systÚme.

Bonne lecture, et à trùs bientît 🙂 !

Let’s be Bankless 🏮 ,

- Jon & Brice

Note : RocketPool dispose d’un jeton natif, RPL, qui reprĂ©sente ~ 2,5% du portefeuille crypto de David.


🩏 Comment Ethereum peut dĂ©mocratiser le staking d’Eth2 🔌 - Partie I

DurĂ©e de lecture : 9 min // DifficultĂ© : moyenne

Écrivain Bankless :  David Hoffman, PĂšre Fondateur de Bankless

Protocoles de staking décentralisés : étendre les valeurs fondamentales d'Ethereum

Ethereum a Ă©tĂ© conçu avec un certain ensemble de principes directeurs qui peuvent ĂȘtre rĂ©duits Ă  un seul objectif :

Maximiser l'inclusivité

Maximiser l'inclusivitĂ© d'Ethereum est la raison pour laquelle Ethereum 2.0 a mis si longtemps (six ans !) Ă  se dĂ©ployer. Prendre des raccourcis pour la mise en Ɠuvre d’une blockchain extensible et Proof of Stake, signifierait la privation du droit de vote de nombreux participants potentiels Ă  l'Ă©cosystĂšme.

Comme les objectifs de conception d'Ethereum sont de pouvoir hĂ©berger toute l'activitĂ© Ă©conomique mondiale, les six annĂ©es de travail consacrĂ©es par les dĂ©veloppeurs d'Ethereum 2.0 sont un petit sacrifice pour accroĂźtre l'inclusivitĂ© d'Ethereum pour les gĂ©nĂ©rations Ă  venir. 

Nous avons déjà vu des écosystÚmes entiers disparaßtre à la suite de raccourcis à ne pas prendre.

EOS a crĂ©Ă© une blockchain Proof of Stake Ă  haut dĂ©bit et Ă  faible coĂ»t. Mais le raccourci pris pour atteindre l’extensibilitĂ© a Ă©tĂ© de limiter le consensus de la blockchain Ă  21 super-ordinateurs et a Ă©tĂ© d’utiliser la “Delegated Proof of Stake” (DPoS, preuve d’enjeu Ă  dĂ©lĂ©gation), ce qui a crĂ©Ă© une concentration du seigneuriage du token EOS, mais pas l’aptitude Ă  distribuer des jetons EOS Ă  tout le monde, tout Ă  la fois. 

Une blockchain Proof of Stake extensible, mais seules 21 entitĂ©s peuvent participer au consensus, et par consĂ©quent, seules 21 entitĂ©s peuvent accĂ©der aux rĂ©compenses en EOS. Tous les autres participants de l'Ă©cosystĂšme sont des citoyens secondaires soumis Ă  l'inflation d’EOS parce qu’EOS prend des raccourcis trop importants dans sa conception. 

L'ensemble des efforts autour d’Ethereum 2.0 est de crĂ©er un systĂšme financier au sein duquel la sĂ©curitĂ© Ă©conomique peut ĂȘtre assurĂ©e au niveau du protocole et dont le financement qui paie cette sĂ©curitĂ© est accessible Ă  toute personne qui veut y avoir accĂšs. 

Le problĂšme du seigneuriage

Le ProblÚme du Seigneuriage : l'entité avec des droits de seigneuriage doit se protéger des attaquants, sinon ils pourraient voler les droits de seigneuriage pour leur propre compte.

Le problÚme du seigneuriage touche la monnaie depuis que nous l'avons inventé. Chaque monnaie a une histoire ou un événement de genÚse, et à l'intérieur de la genÚse de cette monnaie, il y a historiquement une entité qui a le pouvoir d'en profiter.

Bitcoin rĂ©sout le problĂšme du seigneuriage en le supprimant (đŸ€ž), en faisant de BTC l'actif le plus rare possible et en incitant les gens Ă  miner du BTC en raison de cette raretĂ©, et de ce fait, sĂ©curise Bitcoin.

Ethereum résout le problÚme du seigneuriage en distribuant à tout le monde les nouvelles émissions. En raison de cette équité et de cette inclusivité qui permettent à quiconque d'accéder à l'émission de monnaie, cela devient le point de Schelling qui légitimise cette monnaie

Ethereum 2.0 offrira la possibilitĂ© Ă  toute personne de staker de l'ETH avec du matĂ©riel grand public, sur des ordinateurs portables ou des Raspberry Pi, de participer Ă  la sĂ©curitĂ© d’Ethereum et de recevoir une partie de l’ETH nouvellement Ă©mis Ă  chaque bloc. Le schĂ©ma de signature BLS (Signature de Boneh-Lynn-Shacham) qui a Ă©tĂ© incorporĂ© dans Eth2 permet Ă  un nombre illimitĂ© de participants de rejoindre le protocole et de contribuer Ă  la sĂ©curisation du rĂ©seau.

Tant que vous avez 32 ETH, vous pouvez participer au staking ETH. 

Ah mince, attendez
 32 ETH c’est 45 000 $ au 26 janvier 2021.

Ouille, ça fait mal ! La plupart des gens n'ont pas 45 000 $ en espĂšces, et encore moins sont en mesure de digĂ©rer un trade de 45 000 $ contre 32 ETH, dont la valeur future est inconnue. 

Le prix en dollars amĂ©ricains de 32 ETH est dĂ©jĂ  prohibitif pour 98% de la population mondiale, et en ce moment, le prix de l'ETH augmente assez rapidement. En consĂ©quence, il serait dommage que la participation au consensus d'Ethereum ne soit limitĂ©e qu'aux baleines fournies en ETH et aux premiers utilisateurs qui ont fait un pari en Ă©tant convaincus de l'avenir des rĂ©seaux crypto. 

Plus important encore, cela irait à l'encontre du premier point de cet essai : le principe d'Ethereum est de maximiser l'inclusivité.

Si seulement nous avions un moyen de dĂ©mocratiser l'accĂšs au staking d’Eth2... Peut-ĂȘtre qu’un moyen existe, pour les utilisateurs, afin qu’ils mettent en commun leur ETH en le donnant Ă  quelqu'un qui est capable de faire fonctionner le hardware nĂ©cessaire. À son tour, toute personne disposant de n'importe quel montant d'ETH pourrait participer au consensus d’Ethereum et accĂ©der Ă  l'Ă©mission d'ETH. 

Alors, l'engagement d'Ethereum à maximiser l'inclusivité serait respecté.

Eh bien, il s'avĂšre que la couche d'application d'Ethereum peut offrir des solutions Ă  ses propres problĂšmes.

Le Staking-as-a-Service décentralisé

Ethereum dispose d’une application pour cela.

De quel cas fortement haussier Ă  long terme Ethereum dispose-t-il ? Celui d’ĂȘtre en mesure de produire une alternative dĂ©centralisĂ©e pour pratiquement tout.

Le Staking-as-a-Service DĂ©centralisĂ© (DSaaS) vise Ă  dĂ©centraliser tous les intermĂ©diaires qui peuvent surgir entre l’ETH et Ethereum, ainsi qu’à fournir une plate-forme plus inclusive pour dĂ©mocratiser l'accĂšs au protocole Ethereum.

Comme pour de nombreuses applications Ethereum, le DSaaS a l’opportunitĂ© de proposer une alternative dĂ©centralisĂ©e aux fournisseurs centralisĂ©s de Staking-as-a-service, mais ceci vient Ă©galement avec des consĂ©quences positives inattendues.

Voici les 6 choses que les protocoles DSaaS peuvent faire :

1. Diviser le staking d’Ethereum 2.0 en diffĂ©rentes parties

Quels composants nĂ©cessaires avez-vous Ă  offrir au protocole ? De l’ETH ? Un nƓud ? Si vous n'avez qu'une de ces choses, vous pouvez combiner vos composants avec les composants de ceux qui ont ce qu’il vous manque.

  • Vous avez 32+ ETH, mais pas de matĂ©riel ?

  • Vous avez du matĂ©riel, mais pas d'ETH ?

  • Ou peut-ĂȘtre pas assez d'ETH ?

Ces composants peuvent tous ĂȘtre mĂ©langĂ©s dans le mĂȘme pool et coordonnĂ©s par le DSaaS pour produire un rĂ©seau Ethereum Proof of Stake dĂ©centralisĂ© et fonctionnel.

De plus, la combinaison de personnes avec des nƓuds et de personnes avec de l’ETH dĂ©verrouille l'accĂšs Ă  un autre type de personnes : les dĂ©tenteurs d'ETH en staking.

2. Fournir des tokens d’ETH en staking

Chaque protocole de Staking-as-a-Service Ă©mettra des tokens dĂ©rivĂ©s : de l’ETH en staking. Ceux-ci reprĂ©senteront des crĂ©ances sur les dĂ©pĂŽts d’ETH, plus les intĂ©rĂȘts gagnĂ©s par le systĂšme. Ces jetons “S-ETH” agiront comme de la monnaie au sein d’Ethereum. Ils offrent les mĂȘmes attributs que des bons du TrĂ©sor basĂ©s sur les titres que les jetons offrent sur l'ETH sous-jacent.

Ces tokens d’ETH en staking constitueront la surface constructible que ses fournisseurs offriront à Ethereum. Des applications comme MakerDAO, Uniswap, Compound, Aave accepteront probablement toutes ces actifs comme garantie.

3. ProtĂ©ger les dĂ©pĂŽts, gagner des intĂ©rĂȘts

Avec un protocole de DSaaS, les dĂ©pĂŽts des utilisateurs doivent avant tout ĂȘtre protĂ©gĂ©s.

Il s'agit de renforcer le S-ETH en tant qu'actif monĂ©taire. De la mĂȘme maniĂšre que MakerDAO a fait du DAI un stablecoin viable en le maintenant fermement et solidement Ă  son Ă©talon de 1 USD, un bon protocole DSaaS  proposera son propre S-ETH,  soutenu par de l’ETH, disponible, et, peut-ĂȘtre mĂȘme un token natif utilisable en tant que garantie de dernier recours.

Le staking d’ETH - comme tout dans Ethereum - est un jeu. Les validateurs font une compĂ©tition au niveau de l’uptime pour recevoir plus d'ETH que leurs homologues. Les validateurs qui rĂ©investissent leur ETH plus rapidement que leurs homologues sont en mesure de rĂ©investir leur ETH plus rapidement et de «prendre de l'avance». Heureusement, c'est un processus extrĂȘmement lent. NĂ©anmoins, le processus pour maintenir l’uptime l’est facilement grĂące aux incitations et aux efforts derriĂšre Ethereum 2.0.

Le DSaaS peut offrir des incitations plus importantes Ă  maintenir un uptime plus important que ce que le solo-Staker d’ETH serait incitĂ© Ă  atteindre. En consĂ©quence, le S-ETH devient un actif monĂ©taire compĂ©titif dans le monde des bons d’ETH portant intĂ©rĂȘt.

4. Inciter les opĂ©rateurs de nƓuds Ă  se surpasser

Ethereum offre une plate-forme qui permet d’élaborer toutes sortes d’incitations.

Les protocoles DSaaS permettent la gestion incitative des opĂ©rateurs de nƓuds Ethereum, dans le but de produire un systĂšme dans lequel les opĂ©rateurs de nƓuds sont Ă©conomiquement motivĂ©s pour fournir au protocole des services d'exploitation de nƓuds de haute qualitĂ©.

C'est la partie Ă©conomie de la crypto-Ă©conomie.

5. S'assurer que l'infrastructure et les composants du staking sont aussi décentralisés que possible, conformément à la philosophie et à la sécurité d'Ethereum.

C'est le composant ethos. Certaines personnes, y compris moi-mĂȘme, pensent qu'il existe de solides arguments philosophiques et Ă©thiques pour expliquer pourquoi Ethereum est bon, et qu'Ethereum n'est bon qu'en raison des bonnes vertus qu'il soutient. AccessibilitĂ©, absence de permission nĂ©cessaire, rĂ©sistance Ă  la censure, neutralitĂ© crĂ©dible - ensemble, ils crĂ©ent un terrain non manipulable pour la monnaie et pour la finance.

Ce sont les choses qui sont en jeu avec Ethereum. Le DSaaS peut aider le monde à régir les valeurs qu'Ethereum apporte au monde.

6. Fournir un réseau de staking extensible capable de gérer toute la demande de fournisseurs de services DSaaS

C'est le composant cool.

Un bon protocole DSaaS doit ĂȘtre capable d'absorber le nombre maximum potentiel de personnes qui souhaitent utiliser la plateforme pour prendre part au consensus d’Ethereum.

Ethereum est un grossiste. Il fonctionne par lots de 32 ETH et il faut apporter son propre nƓud. Rocket Pool est le distributeur. Il peut fonctionner pour n'importe quelle quantitĂ© d'ETH et n'importe quelle quantitĂ© de nƓuds.

Le “dernier kilomĂštre” dĂ©crit la derniĂšre Ă©tape d'un voyage comprenant le mouvement de personnes et de marchandises d'un hub Ă  une destination finale.

Le "dernier kilomĂštre" a Ă©tĂ© adoptĂ© par l'industrie des tĂ©lĂ©communications qui a eu des difficultĂ©s Ă  connecter les maisons individuelles au rĂ©seau de tĂ©lĂ©communications principal. De mĂȘme, dans la gestion de la chaĂźne d'approvisionnement, le dernier kilomĂštre dĂ©crit la difficultĂ© finale du transport des personnes et des colis, des hubs aux destinations finales. 

La livraison du dernier kilomĂštre est un domaine de plus en plus Ă©tudiĂ© alors que le nombre de livraisons entre entreprises et consommateurs (B2C, Business to Consumer) augmente, en particulier de la part des entreprises d’e-commerce dans le transport de marchandises, ou des entreprises de covoiturage dans le transport personnel. Certains dĂ©fis de la livraison du dernier kilomĂštre comprennent la minimisation des coĂ»ts, la garantie de la transparence, l'augmentation de l'efficacitĂ© et l'amĂ©lioration des infrastructures.

Wikipédia.

Un protocole DSaaS tente de rĂ©soudre le problĂšme du dernier kilomĂštre Ă  la participation du consensus distribuĂ©. Dans la mesure oĂč Ethereum 2.0 peut dĂ©centraliser le consensus, le DSaaS peut aller plus loin.

Pour qu'Ethereum puisse consommer le monde numĂ©rique, il a besoin d’un systĂšme pour coordonner, ensemble, une infrastructure gigantesque composĂ©e d’un trĂšs grand nombre de nƓuds et d’ETH.

L’extensibilitĂ© (scaling) du consensus d’Ethereum tourne autour de la capacitĂ© Ă  maximiser la paire ETH et Noeuds.


✍ Notes de l’auteur

ExtensibilitĂ© (scalable) est un mot qui est utilisĂ© diffĂ©remment dans de nombreux Ă©cosystĂšmes. Les Bitcoiners utilisent “scalable” pour illustrer la capacitĂ© Ă  laquelle la sociĂ©tĂ© est capable d'utiliser BTC comme point d'ancrage. Bitcoin est “socialement extensible” en tant qu'infrastructure monĂ©taire publique.

«Scale» est souvent utilisé par les «Ethereum killers», dans une tentative skeuomorphique de résoudre les problÚmes de congestion et de débit de données qu'offrent les blockchains publiques.

Ryan illustre l'extensibilité comme une « bande passante économique trust-less » ; la capitalisation boursiÚre de l'ETH est la bande passante pour une activité économique trust-less.


Suite et fin de cette réflexion la semaine prochaine !


👉 Les actions à entreprendre

  • Renseignez-vous sur les protocoles de staking comme Rocket Pool & Lido

  • Stakez votre ETH !

  • Relisez la partie I de cette rĂ©flexion avant de lire la deuxiĂšme, mercredi prochain.


🔎 Le zoom sur l'auteur

David Hoffman est un conseiller de RealT et un des animateurs de Bankless et de POV Crypto. Il Ă©crit sur les thĂšmes de la DeFi et d'Ethereum. DĂ©couvrez aussi son exposĂ© sur la maniĂšre dont l'ETH accroĂźt sa valeur.


🇬🇧 💬 đŸ‡«đŸ‡· Cet article est une traduction d'un contenu original publiĂ© sur Bankless le 28 janvier 2021. Cet article a Ă©tĂ© traduit par Vin et Ă©ditĂ© par Jon.


đŸŒ± N’hĂ©sitez pas Ă  partager cette newsletter, de maniĂšre Ă  faire grandir notre communautĂ©.

Share BanklessFR


📚 Les sommaires


📰 Les newsletters & infos pratiques


â„č Nous suivre sur les rĂ©seaux sociaux


⚡ Cette newsletter ne fait pas figure de conseil financier ou fiscal. Elle est strictement Ă©ducative, il ne s’agit pas de conseils d’investissement ou de propositions d’achat ou tout autre type de dĂ©cisions financiĂšres. Cette newsletter ne comporte pas de conseils juridiques. Parlez-en Ă  votre comptable. Faites vos propres recherches.