💭 La rĂ©flexion du mercredi - đŸ’ĄđŸ”© Une conviction inĂ©branlable

Construire une conviction inébranlable à propos de la prochaine innovation majeure de la DeFi

  
0:00
-16:13

⚙ AmĂ©liorez vos compĂ©tences en finance dĂ©centralisĂ©e toutes les semaines. Inscrivez-vous gratuitement au programme Bankless 🏮 ci-dessous.


🔋 Le financement de BanklessFR

  • đŸ—“ïž Sur Superfluid Protocol sous la forme d’un abonnement libre rĂ©current en mettant en place un stream vers l’adresse banklessfr.eth (0x)7B187f598B910374109222BaC494F508a49bD209 (parenthĂšses Ă  retirer) sur les rĂ©seaux xDai ou Polygon, qui sont des sidechains d’Ethereum

Nous sommes un mĂ©dia indĂ©pendant et nous finançons le projet uniquement par ces moyens, ce qui nous permet de nous nous soucier exclusivement de nos lecteurs đŸ’Ș. Pas de pub, pas de sponsor. Un grand merci pour votre soutien 🙏.

Superfluid : stream x DAI / mois


ChĂšre Nation Bankless,

Il est inutile d'essayer de suivre toutes les informations qui circulent dans la cryptosphÚre. C'est impossible. Vous allez certainement manquer le prochain pump, ce n'est donc pas vraiment un moyen viable d'investir dans ces marchés qui évoluent trÚs rapidement.

Alors quelle est l'alternative ?

Construire une conviction inébranlable. Vous investissez sur la base d'une thÚse à laquelle vous croyez fermement.

L'auteur d'aujourd'hui a construit sa conviction autour des produits dérivés de la DeFi. Pourquoi ?

Parce que les produits dérivés sont le plus grand marché de la finance traditionnelle.

Il est difficile d’estimer la taille des produits dĂ©rivĂ©s, mais sachez qu'elle est Ă©norme. Elle est environ 100 fois plus grand que la masse monĂ©taire mondiale.

Mais il est intéressant de noter que c'est le contraire en ce moment dans la DeFi.

Le marché total des crypto-monnaies se chiffre en billions et la "masse monétaire" (ETH, BTC, USDC, etc.) en représente une partie importante. Et pourtant, les produits dérivés sont l'un des plus petits marchés de l'écosystÚme. Alors, cela va-t-il changer ?

L'auteur d'aujourd'hui le pense. C'est une personne anonyme et ce qu'elle a Ă  dire est plutĂŽt convaincant.

Allons-y.

Let’s be Bankless 🏮 ,

Jon & Brice


📅 Les Ă©vĂ©nements Ă  ne pas manquer


đŸ“œïž Le replay de la semaine


🎧 Le podcast NFT de la semaine

Nous vous proposons Ă  l’écoute Meebits vs Bored Apes : Le combat NFT de l’annĂ©e, le podcast de NFT morning de la semaine derniĂšre Ă  ne pas manquer ! Les animateurs du podcast ont reçu RaphaĂ«l et Briyan pour comparer les deux projets qui s'opposent farouchement depuis leur lancement.


đŸ€ DAO en lien avec Metaversal FR

🏮 BanklessDAO | 🐓 DAO DeFi France | âšȘ Les collectionneurs


đŸ’ĄđŸ”© SafeMoon n'est pas sĂ»re. Les produits dĂ©rivĂ©s dĂ©centralisĂ©s le sont.

Rédactrice invitée : Votre Altesse la Grenouille, Anonyme

Les gens aiment souvent dénoncer la quantité de ressources gaspillées par le consensus PoW. Mais avez-vous déjà pensé à toute la chaleur générée par les cerveaux des investisseurs crypto qui essayaient de suivre toutes les informations sur le Crypto Twitter, en espérant ne pas manquer la prochaine pépite qui fera un fois 100 ?

Être rĂ©veillĂ© par un tweet d'Elon Ă  propos du Doge au milieu de la nuit, juste pour rĂ©aliser que vous avez 10 minutes de retard sur cette bonne grosse bougie verte gĂ©nĂšre beaucoup de stress, de frustration et d'anxiĂ©tĂ©. Cela a des rĂ©percussions sur votre santĂ©.

Et s'il existait une alternative ? Un monde parallĂšle, oĂč les investisseurs en crypto ne s'Ă©puisent pas le cerveau Ă  regarder des conseils financiers sur TikTok et passent plutĂŽt leur temps Ă  se dĂ©tendre dans un jardin zen. À l'instar de la transition d'Ethereum vers PoS, et si vous pouviez devenir une meilleure version de vous-mĂȘme ?

Pensez à un investisseur crypto économe en énergie : une température du cerveau basse, et un retour sur investissement élevé ?

La bonne nouvelle : c'est à votre portée. Tout ce dont vous avez besoin est d'adopter une Conviction Inébranlable.

Je travaille sur la mienne depuis plus d'un an maintenant, la testant en permanence, mais je n’arrive pas Ă  m’en dĂ©faire, elle en ressort Ă  chaque fois plus forte. Attention ! Elle n'est pas mignonne et il n'y a pas "moon" dans son nom. Mais elle reste inĂ©branlable. Si vous ĂȘtes curieux ou simplement fatiguĂ© du bruit de fond inutile des crypto-monnaies, poursuivez votre lecture !

Toute bonne thĂšse d'investissement commence par une histoire. Celle-ci parle de fermiers (non, pas des yield farmers) et se dĂ©roule prĂšs de Chicago au 19e siĂšcle. Les coĂ»ts d'exploitation d'une ferme Ă©taient trĂšs facilement prĂ©visibles (main-d'Ɠuvre, semences, outils), mais le prix des rĂ©coltes sur les marchĂ©s ne l'Ă©tait pas. Non seulement il variait beaucoup d'une annĂ©e Ă  l'autre, mais en plus les agriculteurs devaient attendre des mois entre le moment oĂč les graines Ă©taient semĂ©es et celui oĂč les rĂ©coltes Ă©taient vendues - il y avait beaucoup d'incertitude pour les agriculteurs.

Pour mettre cela en perspective, imaginez que vous avez cultivĂ© beaucoup de $CAKE pendant 3 mois sur la BSC, et juste au moment oĂč vous prĂ©voyez de les vendre, vous vous rendez compte que tous vos congĂ©nĂšres vous ont abandonnĂ© pour retourner sur le L2 d’Uniswap, et que vos $CAKE valent maintenant des cacahuĂštes. AĂŻe.

En fait, le travail des agriculteurs n'a jamais été de spéculer sur la fluctuation des prix des récoltes. Le 3 avril 1848, le CBOT (Chicago Board of Trade) a été créé. Là, les agriculteurs ont enfin pu trouver des contreparties (des spéculateurs) acceptant d'acheter la récolte qui serait faite dans 4, 5 ou 6 mois au prix du jour, leur transférant ainsi le risque de fluctuation. Boom !

Au dĂ©but, les agriculteurs et les spĂ©culateurs nĂ©gociaient leurs propres contrats personnalisĂ©s, mais Ă  un moment donnĂ©, la bourse a commencĂ© Ă  rĂ©pertorier une version standard de ces contrats. Comme les contrats Ă©taient standardisĂ©s, ils sont devenus fongibles et pouvaient ĂȘtre achetĂ©s et vendus par n'importe qui. Cela s'est avĂ©rĂ© ĂȘtre un grand succĂšs, et bientĂŽt le CBOT a crĂ©Ă© un spin-off appelĂ© le CME (Chicago Mercantile Exchange) qui a finalement (169 ans plus tard) listĂ© un contrat dĂ©rivĂ© de l’ETH.

Faisons une pause ici et réfléchissons à trois innovations majeures apportées par les contrats dérivés issus des agriculteurs :

L'utilisation de l'effet de levier

L'efficacité du capital fait référence à la capacité de faire BEAUCOUP avec PEU d'actifs. En général, plus l'efficacité du capital est élevée, mieux c'est. L'utilisation de l'effet de levier améliore considérablement l'efficacité du capital en permettant aux traders de faire plus avec moins d'actifs. Il y a deux façons pour un trader d'utiliser l'effet de levier : soit en empruntant des actifs supplémentaires à quelqu'un d'autre, soit en faisant du trading sur un compte permettant le margin monitoring et sous la coupe d'un liquidation engine. Les places de marché de produits dérivés offrent toutes ces environnements.

Pour illustrer la magie qui opĂšre, avec 1 000 dollars sur son compte, en utilisant un effet de levier de 100x, un trader peut acheter des contrats d'une valeur de 100 000 dollars. Si le prix Ă©volue en sa dĂ©faveur de 1 %, le margin monitoring de la place de marchĂ© dĂ©clenchera automatiquement un Ă©vĂ©nement de liquidation, en clĂŽturant la position de 100 000 dollars du trader et en transfĂ©rant l'intĂ©gralitĂ© du solde du compte (1 000 dollars) Ă  la contrepartie qui a gagnĂ© le pari. D'autre part, si le prix Ă©volue dans la bonne direction, la position du trader sera positive de +100%, correspondant Ă  un profit latent de 1000$. Gagner 100% (ou ĂȘtre liquidĂ© = rekt) sur une variation de prix de 1%. Joli !

Vente à découvert

Avant la crĂ©ation des contrats dĂ©rivĂ©s, parier sur la dĂ©prĂ©ciation d'un actif impliquait de pouvoir emprunter cet actif Ă  quelqu'un, le vendre sur les marchĂ©s au comptant, attendre que le prix baisse, le racheter, rembourser le prĂȘt et empocher la diffĂ©rence. C'est laborieux.

Mais grĂące Ă  la façon dont les produits dĂ©rivĂ©s sont conçus, la possibilitĂ© d'ĂȘtre Ă  dĂ©couvert est en fait intĂ©grĂ©e aux contrats. Pour chaque contrat dĂ©rivĂ© nĂ©gociĂ©, l'une des parties contractantes doit prendre un pari Ă  la hausse (long), tandis que l'autre doit prendre un pari Ă  la baisse (short).

Le fait d'offrir un moyen aussi facile de vendre Ă  dĂ©couvert un actif change la donne et peut servir Ă  de nombreuses fins. Par exemple, les commerçants peuvent couvrir le risque liĂ© aux marchandises qu'ils ont en stock (blĂ©, soja, etc.). Lorsque l'actif sous-jacent s'apprĂ©cie, leur position courte perd de l'argent, et lorsque l'actif sous-jacent se dĂ©prĂ©cie, leur position gagne de l'argent, fixant ainsi la valeur globale des marchandises au moment oĂč le contrat est ouvert.

Trader N’IMPORTE QUEL actif

Les contrats de produits dĂ©rivĂ©s peuvent ĂȘtre basĂ©s sur pratiquement n'importe quel actif sous-jacent, Ă  condition qu'il puisse ĂȘtre Ă©valuĂ©. Cela permet aux investisseurs de s'exposer facilement Ă  un actif sans avoir Ă  s'occuper du stockage physique de cet actif.

En d'autres termes, il est dĂ©sormais possible de parier sur le prix du pĂ©trole brut sans possĂ©der de tanker. Mais ces contrats ne doivent pas nĂ©cessairement tirer leur valeur d'actifs physiques. Le rĂ©sultat d'une Ă©lection prĂ©sidentielle, la volatilitĂ© d'un marchĂ© ou les taux d'intĂ©rĂȘt ne sont que quelques-unes des nombreuses possibilitĂ©s que proposent les contrats dĂ©rivĂ©s.

Compte tenu de tous ces avantages, peu de nos ancĂȘtres ont pu rĂ©sister Ă  l'attrait des produits dĂ©rivĂ©s, qui sont rapidement devenus le plus grand marchĂ© financier du monde. Il est difficile de parler de la taille du marchĂ© des produits dĂ©rivĂ©s, mais une façon de le faire est de le comparer Ă  la masse monĂ©taire mondiale.

On estime que le marché des produits dérivés est 100 fois plus important. Voilà.

Mais ce marchĂ© gigantesque est sur le point d'ĂȘtre perturbĂ© par les produits dĂ©rivĂ©s dĂ©centralisĂ©s. Non pas parce que les traders en produits dĂ©rivĂ©s se soucient de la dĂ©centralisation, mais parce qu'elle apporte une rĂ©elle valeur ajoutĂ©e.

Voici trois avantages tangibles des produits dérivés décentralisés par rapport à leur équivalent centralisé :

Nous avons vu comment les protocoles du marchĂ© de la dette comme AAVE ou COMPOUND ont commencĂ© Ă  manger des parts de marchĂ© Ă  leur Ă©quivalent de la TradFi et de la CeFi. HypothĂšse N°1 : Ce n'est qu'une question de temps pour que la mĂȘme chose se produise dans le segment des produits dĂ©rivĂ©s.

Faisons maintenant une deuxiĂšme hypothĂšse : Et si les proportions entre les marchĂ©s dans la DeFi finissaient par ĂȘtre les mĂȘmes que dans la TradFi ?

Nous obtiendrions que la masse monétaire de la DeFi (ETH, USDT) soit 10x plus petite que les marchés de la dette de la DeFi (AAVE, COMPOUND), étant à leur tour 10x plus petits que les marchés des dérivés de la DeFi. Mais curieusement, les proportions actuelles de la DeFi sont tout à fait opposées.

Je crois intimement que la DeFi va manger la TradFi ET que les proportions des marchés de la DeFi finiront par ressembler à celles de la TradFi.

C'est ma conviction inébranlable, et cela en dit long sur le potentiel de croissance des produits dérivés décentralisés.

Nous y voilà donc. Le plan est tout tracé, et le chemin de la sérénité semble si proche... comment y arriver ? Comme l'a joliment dit Jesse Walden de a16z, "Le modÚle économique de la crypto est familier. Ce qui ne l'est pas, c'est qui en profite". Cela signifie que tout le monde peut profiter de la croissance. Je répÚte : tout le monde peut acheter un billet, sauter dans le train des dérivés et profiter d'un voyage vraiment sûr.

La deuxiÚme bonne nouvelle est que son Altesse la Grenouille a travaillé comme un fou pour rassembler tous les protocoles de produits dérivés décentralisés sur une seule feuille de calcul publique (n'hésitez pas à commenter la feuille de calcul et à suggérer des améliorations).

Un conseil avant d'acheter le token d'une place de marché de produits dérivés décentralisés : Vous devez comprendre les principales différences entre ces trois types de produits dérivés, les Futures/Perpétuels, les Options, et les Synthétiques.

Bien que certains protocoles puissent prendre en charge plus d'un type de produits dĂ©rivĂ©s, je pense qu'il est plus important de se concentrer sur un seul type et d'ĂȘtre le meilleur dans ce domaine, ce qui augmente les chances de gagner de la traction et de gagner des parts de marchĂ© avant de se diversifier dans d'autres types de produits dĂ©rivĂ©s. Telle a Ă©tĂ© la stratĂ©gie de Binance Futures jusqu'Ă  prĂ©sent, en commençant par offrir des Futures/Perpetuels, puis en ajoutant des Options et des SynthĂ©tiques.

Binance n'a rien laissé au hasard : Le volume est la principale source de revenus des places de marché et les futures/perpétuels ont historiquement généré plus de volumes que les options dans la TradFi (ce qui peut s'expliquer par le fait que les futures/perpétuels sont plus simples à comprendre que les options, dont le modÚle de tarification est tout sauf trivial).

Cela s'est avĂ©rĂ© vrai dans l'espace crypto CeFi (FTX, Binance Futures, Deribit), Ă©galement dominĂ© par les Futures/Perpetuels en termes de volume de transactions, et tout porte Ă  croire que la mĂȘme tendance s'appliquera Ă  la DeFi. C'est pourquoi je suis plus optimiste pour les places de marchĂ© spĂ©cialisĂ©es dans les Futures/Perpetuels comme dYdX ou MCDEX (voir la liste complĂšte ici).

Pourquoi les gens ne l'ont-ils pas encore remarqué ? PremiÚrement, les produits dérivés étaient autrefois l'apanage de traders plutÎt sophistiqués. Heureusement, les contrats à terme de Binance ont contribué à démocratiser leur utilisation parmi les petits investisseurs, et les gens sont maintenant beaucoup plus familiers avec les produits dérivés et donc capables de saisir le principe.

DeuxiĂšmement, le fonctionnement interne d'un marchĂ© de produits dĂ©rivĂ©s est largement plus compliquĂ© que celui d'une place de marchĂ© au comptant. Si l'on ajoute Ă  cela le coĂ»t du gaz pour fonctionner sur Ethereum, la barriĂšre Ă  l'entrĂ©e Ă©tait Ă©levĂ©e, tant pour les builders que pour les utilisateurs. Maintenant que certains L2 sont sortis (ex : Starkware) et que d'autres sont sur le point de sortir (Arbitrum, Optimism), l’estimation de l'adoption des marchĂ©s de produits dĂ©rivĂ©s dĂ©centralisĂ©es (via les volumes de transactions et la TVL) parlera bientĂŽt d'elle-mĂȘme.


🧠 Cet article a Ă©tĂ© rĂ©digĂ© sur la base de cette prĂ©sentation originale de 9 diapositives.


👉 Les actions à entreprendre


🇬🇧 💬 đŸ‡«đŸ‡· Cet article est une traduction d'un contenu original publiĂ© sur BanklessHQ le 19 mai 2021. Ce contenu a Ă©tĂ© traduit et Ă©ditĂ© par Jon.


📰 Les newsletters & infos pratiques


â„č Nous suivre ailleurs


⚡ Cette newsletter ne fait pas figure de conseil financier ou fiscal. Elle est strictement Ă©ducative, il ne s’agit pas de conseils d’investissement ou de propositions d’achat ou tout autre type de dĂ©cisions financiĂšres. Cette newsletter ne comporte pas de conseils juridiques. Parlez-en Ă  votre comptable. Faites vos propres recherches.