💭 La réflexion du mercredi - Les investisseurs institutionnels ❤️ la DeFi

Pourquoi la DeFi est plus facile à comprendre pour les institutions que Bitcoin et Ethereum.

  
0:00
-11:48

⚙️ Améliorez vos compétences en finance décentralisée toutes les semaines. Inscrivez-vous gratuitement au programme Bankless 🏴 ci-dessous.


🔋 Le financement de BanklessFR

Nous sommes un média indépendant et nous finançons le projet uniquement par ces moyens, ce qui nous permet de nous nous soucier exclusivement de nos lecteurs 💪. Pas de pub, pas de sponsor. Un grand merci pour votre soutien 🙏.

Clr.fund : x WXDAI = x + y WXDAI donnés

Superfluid : stream x DAI / mois


Chère Nation Bankless,

Les institutions s'intéressent enfin à la crypto.

Elles commencent à comprendre que le BTC est de l’or numérique. Elles commencent à peine à comprendre l'ETH et Ethereum. Si cela prend autant de temps, c'est parce qu'elles ont du mal à évaluer les actifs néo-monétaires comme le BTC et l’ETH.

Il n'y a pas de comparaisons récentes possibles. Par exemple, à quand remonte la dernière fois où nous avons vu une monnaie numérique mondiale et décentralisée devenir un actif de réserve mondial ?

Les investisseurs traditionnels sont habitués à analyser les immobilisations comme les actions et les biens immobiliers - ils se concentrent davantage sur les revenus, les flux de trésorerie et la croissance du nombre d’utilisateurs. Et c'est exactement ce qui rend la DeFi plus facile à comprendre pour eux !

Ils ont déjà vécu la première partie du livre Software Eats the World de Marc Andreessen. Ils ont vu le logiciel manger des industries entières - musique, médias et shopping.

Et devinez quoi ?

La DeFi est un logiciel qui automatise l'industrie financière. Il rend les services financiers et les actifs disponibles à tout le monde dans le monde.

Pas de banques. Pas de papier.

Le logiciel mange les banques.

C'est pourquoi les investisseurs institutionnels ❤️ la DeFi est écrit par un quelqu’un qui est aux premières loges.

Bonne écoute, bonne lecture et à bientôt.

Let’s be Bankless 🏴 ,

Jon & Brice


📅 Les événements à ne pas manquer


📽️ Le replay de la semaine


📰 L’ article de la semaine

Au fait, pourquoi Ethereum s’appelle Ethereum ? Nous vous proposons à la lecture cet article léger, de Numérama, à propos de l’origine du nom du réseau Ethereum.


🤝 DAO en lien avec The Daily Gwei FR

| 🏴 DAO Bankless | 🐓 DAO DeFi France |


❤️ Pourquoi les investisseurs professionnels adopteront la DeFi plus rapidement que le bitcoin

Rédacteur invité : Matt Hougan, CIO de Bitwise

Les investisseurs professionnels adoptent la DeFi beaucoup plus rapidement que Bitcoin (ou qu’Ethereum d'ailleurs).

Ce n'est pas une conjecture, c'est un fait.

En tant que CIO de Bitwise Asset Management, j'ai été aux premières loges pour tester cette hypothèse.

Bitwise est l'un des gestionnaires d'actifs crypto les plus importants et à la croissance la plus rapide au monde, avec 1,5 milliard de dollars d'actifs sous gestion1 . Nous servons principalement des investisseurs professionnels, notamment des conseillers financiers, des bureaux de gestion de patrimoine et des institutions.

Nous sommes surtout connus pour avoir créé le premier et le plus grand fonds indiciel crypto du monde, le Bitwise 10 Crypto Index Fund. Le Bitwise 10 détient les 10 plus grands crypto-actifs pondérés par la capitalisation boursière. Pour les investisseurs, c'est un moyen facile de s'exposer à des actifs comme le BTC, l'ETH et le LINK dans un simple fonds.

Nous avons lancé le Bitwise 10 en novembre 2017. Aujourd'hui, le fonds compte environ 1 milliard de dollars d'actifs. Cette croissance, cependant, a pris du temps : le fonds n'a franchi la barre des 100 millions de dollars qu'après octobre 2020, soit près de trois ans après son lancement.

En revanche, en février dernier, nous avons lancé le premier fonds indiciel DeFi au monde (nous aimons être les premiers). Le Bitwise DeFi Crypto Index Fund détient les dix plus grands actifs DeFi - Uniswap, Aave, Compound, Maker, Synthetix, etc. - pondérés par la capitalisation boursière. Il est conçu pour permettre aux investisseurs de parier facilement sur la croissance de la DeFi, sans chercher à choisir les gagnants.

Contrairement à son homologue à grande capitalisation qui a mis des années à atteindre son objectif, notre fonds DeFi a atteint les 100 millions de dollars en moins de trois mois.

La croissance rapide du fonds DeFi est due en partie aux conditions du marché et en partie à une meilleure exécution par l'équipe de Bitwise. Mais l'autre partie est que la DeFi est tout simplement plus facile à comprendre pour les investisseurs traditionnels que le BTC ou l'ETH.

Cette fois-ci, c(a n)'est (pas) différent

L'une des premières choses que vous apprenez lorsque vous obtenez un emploi dans la finance traditionnelle est que les quatre mots les plus chers de la langue anglaise sont "this time is different".

L'histoire de l'investissement est criblée de carcasses de changements de paradigme exagérés qui n'ont jamais abouti. Les cicatrices de la bulle Internet, de la bulle immobilière et d'une douzaine d'autres manies spéculatives sont gravées dans la mémoire de nombreuses personnes à Wall Street. Si une minorité d'investisseurs garde les yeux ouverts sur les nouvelles idées, la plupart s'enfuient en courant.

Le bitcoin est incontestablement "nouveau". Personne ne regarde le bitcoin en se disant : “Rappelez-vous la dernière fois qu'une nouvelle monnaie mondiale a émergé sans soutien souverain et est devenue un actif d'environ mille milliards de dollars ?” 2

La DeFi, cependant, semble familière.

Au cours des quarante dernières années, les investisseurs traditionnels ont vu les logiciels et la technologie bouleverser les secteurs d'activité les uns après les autres. L'industrie manufacturière, les médias, les télécommunications, le commerce de détail... il s'agit d'une vague de disruption implacable et lente qui a tout englouti sur son passage.

Comme le dit Mark Andreesen, le logiciel est en train de manger le monde. 3

Ainsi, lorsque vous dites aux investisseurs que la finance décentralisée implique l'utilisation de logiciels et l'automatisation pour disrupter l'industrie financière, leurs yeux s'illuminent. Ils ont déjà vu ce film. Ils savent comment il se termine. Et ils aiment la fin. Vraiment.

Les exemples sont édifiants : Uniswap et Aave

Cependant, ce qui cristallise vraiment l'excitation autour de la DeFi pour les investisseurs traditionnels, ce sont les exemples concrets comme Uniswap et Aave.

Lorsque vous décrivez pour la première fois la DeFi à quelqu'un qui n'est pas originaire de la crypto, cela peut ressembler à un message venant du futur : une idée cool dans le concept, mais dont l'application pratique est encore loin.

Des exemples comme Uniswap et Aave montrent que la DeFi est là aujourd'hui.

Par exemple, même si c'est une simplification excessive, il est facile de présenter Uniswap comme un concurrent décentralisé de Coinbase. Les investisseurs traditionnels connaissent Coinbase, qui est récemment entré en bourse avec une évaluation de 60 milliards de dollars, ce qui en fait la plus grande société de crypto cotée en bourse au monde. C'est une entreprise phénoménale, avec une base d'utilisateurs en croissance rapide et une croissance énorme des revenus.

Mais Uniswap se développe plus rapidement. Partant de zéro il y a quelques années, Uniswap a réalisé 50 milliards de dollars de chiffre d'affaires le mois dernier tout en générant plus de 250 millions de dollars de frais4. C'est incroyable.

De même, Aave, qui est un protocole de prêt relativement nouveau, est un concurrent décentralisé de BlockFi. La dernière fois que j'ai vérifié, le 16 mai, il avait plus de 8 milliards de dollars de prêts en cours et générait plus d'un million de dollars de revenus par jour. 5

Ce sont des chiffres que les investisseurs traditionnels peuvent comprendre. Ils font partie du jargon de Wall Street : croissance des revenus, croissance des utilisateurs, etc. Il est même possible d'appliquer des techniques d'évaluation traditionnelles telles que le price-to-sales ratio, alors que l'évaluation du bitcoin est extraordinairement difficile. 6

L'avantage éducatif : la denrée la plus précieuse

Dans l'investissement traditionnel, l'avantage consiste à savoir quelque chose que les autres ne savent pas. C'est le Saint Graal : une chose mythique après laquelle la plupart des investisseurs courent mais que beaucoup ne voient jamais.

L'une des raisons pour lesquelles j'aime parler de la DeFi aux investisseurs traditionnels est qu'il s'agit d'une occasion rare de leur donner un possible avantage. Car si de nombreux investisseurs s'enthousiasment pour la DeFi dès qu'ils en entendent parler, presque personne n'en avait encore entendu parler. Les médias grand public et une grande partie de Wall Street ont jusqu'à présent fermé les yeux.

Imaginez un instant qu'Uniswap ne soit pas un protocole crypto décentralisé mais une start-up traditionnelle de la Silicon Valley bien financée. Les investisseurs s'empresseraient de chanter ses louanges.

Regardez cette entreprise ! Ce n'était rien il y a deux ans et maintenant elle génère 250 millions de dollars de revenus par mois !

Les fondateurs feraient la couverture de Forbes, posés sur un promontoire rocheux, vêtus de vestes Patagonia et regardant l'océan sous un titre à couper le souffle : “La startup à la croissance la plus rapide de tous les temps”.

Mais parce qu'il s'agit d'un crypto-actif avec un logo représentant une licorne rose, et avec une histoire improbable, il est négligé. A ce jour, le mot Uniswap n'est jamais apparu dans le Wall Street Journal.

La DeFi va avoir un futur extrêmement mouvementé. Il s'agit d'un marché très précoce qui doit faire face à un large éventail de défis, des risques réglementaires à l'effet de levier procyclique en passant par les problèmes de sécurité, etc.

Mais les perspectives à long terme sont passionnantes, l'histoire est convaincante, et je pense que les investisseurs institutionnels pourraient entrer sur le marché plus tôt que beaucoup ne le pensent. 7


👉 Les actions à entreprendre


🔎 Le zoom sur l'auteur

Matt Hougan est le CIO de Bitwise Asset Management, l'un des gestionnaires de cryptoactifs les plus importants et à la croissance la plus rapide au monde. Avant de rejoindre Bitwise en 2018, Matt a mené une carrière de dix ans dans le secteur des fonds négociés en bourse (ETF), où il a été le PDG d'ETF.com et d'Inside ETFs.


🇬🇧 💬 🇫🇷 Cet article est une traduction d'un contenu original publié sur Bankless le 20 mai 2021. Ce contenu a été traduit et édité par Jon.


📰 Les newsletters & infos pratiques


ℹ️ Nous suivre ailleurs


⚡ Cette newsletter ne fait pas figure de conseil financier ou fiscal. Elle est strictement éducative, il ne s’agit pas de conseils d’investissement ou de propositions d’achat ou tout autre type de décisions financières. Cette newsletter ne comporte pas de conseils juridiques. Parlez-en à votre comptable. Faites vos propres recherches.

1

CNBC. "Certains vétérans bien connus de PayPal viennent d'investir dans le premier fonds indiciel crypto du monde", 12 décembre 2017.

2

Source : CoinMarketcap.com. Données en date du 16 mai 2021

3

Source : A16z. "Pourquoi le logiciel mange le monde". Marc Andreesen.

4

Source : The Block et Token Terminal. Données en date du 16 mai 2021.

5

Source : The Block et Token Terminal : Token Terminal. Données en date du 16 mai 2021.

6

Les critiques soulignent que les détenteurs de tokens Uniswap ne perçoivent actuellement aucun des revenus générés par le protocole. Ce n'est pas un problème : on s'attend à ce que les détenteurs de tokens s'arrogent une partie des droits dans un avenir proche. Les investisseurs traditionnels ont déjà vu des entreprises en phase de pré-revenu comme Facebook et comprennent que la croissance des utilisateurs est la métrique clé à observer.

7

Les investissements dans les crypto-actifs sont intrinsèquement risqués et incluent la perte possible du principal. Rien dans cet article n'est ou ne doit être interprété comme une recommandation d'achat ou de vente de titres. Les performances passées ne sont pas un indicateur des performances futures.