💭 La réflexion du mercredi - 📊 La proposition de valeur fondamentale de l'ETH

Exploration des trois piliers de l'accroissement de la valeur de l'ETH et des six façons de le mesurer


⚙️ Améliorez vos compétences en finance décentralisée toutes les semaines. Inscrivez-vous au programme Bankless ci-dessous.


📝 Vous pourrez retrouver une série d’infos pratiques à propos de la DeFi en cliquant ici.


Chers Crypto Natifs,

David écrit les articles les plus conséquents et imaginatifs du monde crypto. Il nous propose quelque chose de différent cette fois-ci. L’écrit d'aujourd'hui est une analyse simple et efficace des mécanismes liés à l'investissement dans l’ETH.

Lisez-le. Puis utilisez-le comme un aide-mémoire pour expliquer aux autres la valeur de l'ETH !

- Jon & Brice de BanklessFR


📅 Événements à ne pas manquer

  • 📺 Le Live BanklessFR le lundi 24 août à 19h

  • 🎙️ Et la discussion DeFi de la semaine sur Crypto Matrix le lundi 24 août à 21h


💭 LA RÉFLEXION DU MERCREDI

📊 La proposition de valeur fondamentale de l'ETH

Durée de lecture : 10 min || Difficulté : moyenne

Auteur : David Hoffman, RealT, Bankless host, & POV Crypto host

La proposition de valeur fondamentale de l'ETH est sa rareté.

Toute activité sur la blockchain Ethereum entraîne une rareté généralisée de l'ETH. Le rôle privilégié de l'ETH en tant qu'actif natif d'Ethereum crée un lien inextricable entre l'activité économique de tous les actifs entre les  applications financières sur Ethereum, et la rareté de l'ETH. En raison de ce lien, la santé de l'économie d'Ethereum se reflète dans la valeur de l'ETH et est influencée par celle-ci. Ce lien est créé par la demande généralisée, et donc la rareté. Ethereum crée cette demande d'ETH lorsque l'activité économique est enregistrée sur la blockchain.  

Ethereum repose sur trois piliers essentiels à son fonctionnement en tant qu'écosystème, et chacun représente un mécanisme central de la blockchain Ethereum qui entraîne également de la rareté et de la demande d'ETH :

  1. L’ETH dans la DeFi : La quantité d'ETH qui est déposée en garantie dans les applications Ethereum

  1. L’ETH en staking : La quantité d'ETH qui est mise en jeu pour sécuriser le réseau

  1. L’ETH brûlé : La quantité (et le taux) d'ETH qui a été/est brûlée au niveau des frais de transaction.  

Ces trois piliers représentent les fondements du protocole et de l'économie d’Ethereum, et établissent la relation privilégiée entre l'actif ETH et le protocole Ethereum. Le résultat de ces trois piliers est la rareté généralisée et la demande d'ETH. 

1 - L’ETH dans la DeFi

Les applications sur Ethereum qui ont trouvé une adéquation produit/marché sont des applications qui vous permettent de déposer des actifs afin d'accéder à une sorte de produit ou service financier. Théoriquement, ces applications peuvent prendre en charge n'importe quel actif trouvé sur Ethereum, mais l'actif natif de chaque blockchain se voit toujours attribuer une position privilégiée au sein de son propre écosystème interne. 

Pour une masse monétaire M0, une monnaie trust-less et résistante à la censure est nécessaire. Étant l'actif natif d'Ethereum, l'ETH aura toujours une forte prévalence comme garantie par rapport à tous les actifs d'Ethereum. Il est impossible qu'un actif quelconque émis ou déployé sur Ethereum puisse égaler le niveau de confiance ou de résistance à la censure de l’ETH, et ne peut donc pas égaler la sureté qui émane de l'ETH en tant que fondation d’Ethereum. Une forte résistance à la censure et un haut niveau de confiance sont nécessaires pour une base monétaire M0, elles représentent des caractéristiques essentielles de l'ETH en tant qu'actif de la DeFi.

Pour ces raisons, les diverses applications financières que l'on trouve sur Ethereum auront probablement toujours un parti pris en faveur de l'ETH comme "bonne garantie". L'établissement de l'ETH comme "garantie de bonne qualité" dans les applications Ethereum a été un élément moteur de l'augmentation de la demande et de la liquidité de l'ETH. En raison de la demande d'actifs offrant les meilleures garanties, l'ETH est devenu l'actif le plus liquide d'Ethereum, ce qui contribue ainsi à sa nature de "bonne garantie". 

Vous pouvez le voir en constatant la prédominance des garanties en ETH par rapport aux autres actifs, au sein des applications financières d'Ethereum.

(Remerciements à Checkmate pour son aide à l’élaboration de ce graphique)

Ethereum est une plateforme qui héberge des applications financières. Toutes les applications Ethereum sont de nature financières, de la même manière que les systèmes crypto-économiques comme Bitcoin et Ethereum sont de nature économique.

Actuellement, 4,5 millions d'ETH sont déposés dans diverses applications de la DeFi, ce qui ne représente que 4 % de l'offre totale d'ETH. La rareté de l'ETH augmente proportionnellement au nombre d'applications financières sur Ethereum, car toutes les applications financières nécessitent de déposer des actifs pour pouvoir les utiliser ; et l'ETH est jusque là la garantie de choix pour les utilisateurs de ces applications. En outre, le nombre croissant d'applications financières sur Ethereum fait progresser le marché total disponible pour Ethereum dans son ensemble. Non seulement le nombre croissant d’applications Ethereum augmente la demande généralisée d'ETH, mais en plus l'ajout de nouveaux utilisateurs fait croître les flux de capitaux auxquels ces applications sont exposées. 

Même si les nouveaux venus sur Ethereum n’utilisent pas forcément de l’ETH, la nature privilégiée de l'ETH au sein d'Ethereum attire beaucoup. 

Le nombre croissant d'applications Ethereum utiles et le nombre croissant d'utilisateurs utilisant l'ETH dans ces applications Ethereum contribuent directement à la rareté de l'ETH en général. Plus les gens déposent de l'ETH dans les applications Ethereum, plus l'ETH devient rare. 

La valeur fondamentale de la DeFi est qu’elle incite à déposer une part importante de l'ensemble des ETH, via les différents produits et services créés par chaque application Ethereum.

2 - L'ETH brûlé

(cette section part du principe que l’EIP1559 est active. Elle n'est pas active actuellement)

L'activité économique sur Ethereum entraîne la combustion d'ETH. Pour effectuer une transaction (toute transaction) sur Ethereum, vous devez brûler une petite quantité d'ETH. En outre, vous pouvez également choisir de "donner un pourboire" aux validateurs d'Ethereum, afin de vous permettre de "sauter la file d’attente" ; une récompense pour les validateurs qui incluent votre transaction plus tôt que les autres. 

Le mécanisme qui sous-tend la combustion d'ETH est décrit ici (brève description technique en anglais). En bref, la combustion de l'ETH est un bon moyen de mesurer son désir d'inclure sa transaction, et c'est également un bon moyen d'accroître la sécurité d'Ethereum à long terme. Comme Ethereum émet de nouveaux ETH par le biais des block-rewards, une récompense donnée aux validateurs, les frais de transaction n'ont pas à être payés aux validateurs, et le fait de les brûler constitue un bon mécanisme théoriquement sûr pour rendre de la valeur à l'écosystème, en augmentant la rareté de tous les ETH restants. 

L’activité économique

Comme chaque transaction sur Ethereum implique de brûler une petite quantité d'ETH, la rareté de l'ETH devient une fonction de l'activité économique sur Ethereum. La croissance de l'activité économique sur Ethereum augmente le taux de combustion de l'ETH, ce qui contribue à la rareté de l'ETH au fil du temps. 

En tant que réseau Internet, neutre, qui permet l’échange d’actifs, Ethereum offre un moyen attrayant d’accueillir des activités économiques. Les activités économiques comportent toujours deux parties : les actifs et la logique financière. Sur Ethereum, ces éléments sont appelés "tokens" et "applications". Leur création et leur développement sur Ethereum créent une boucle de rétroaction positive vis à vis de l’utilité, Ethereum devenant lui-même plus utile à mesure que ces tokens et applications se multiplient. 

Plus il y a d'applications disponibles sur Ethereum, plus les types d'activités économiques possibles sont importants. Les marchés des dérivés, les marchés prédictifs, les prêts, les emprunts, et la coordination des capitaux sont tous activés via les applications Ethereum, et tout actif sur Ethereum peut être exploité dans ces applications. Plus le total des actifs sur Ethereum est élevé, plus il est possible de développer d'autres types d'activités économiques, car les applications peuvent tirer parti d'un plus grand nombre d'actifs. 

En d'autres termes, plus le total d'actifs est grand et plus Ethereum totalise d'applications financières qui contribuent à une plus grande diversité d'activités économiques. Cette activité économique correspond au taux de combustion et de retrait d'ETH, ce qui a pour conséquence d'accroître la rareté de l'ETH.

Le Sharding

La feuille de route d'Ethereum comprend le Sharding. Le Sharding est une des principales solutions pour qu’Ethereum devienne scalable, ou, autrement dit, cette solution permet l'augmentation de la bande passante transactionnelle totale de la blockchain Ethereum. L'ajout de nouvelles données à une blockchain est limité par le goulot d’étranglement inhérent à la répartition mondiale des nœuds qui composent le réseau. Le Sharding divise la blockchain en 64 blockchains individuelles (des Shards), plus petites, chacune ayant ses propres contraintes de bande passante. Les Shards composent ensemble une seule et même blockchain. 

Le Sharding implique une plus grande capacité. Grâce au Sharding, Ethereum est en mesure de supporter une activité économique beaucoup plus grande. Le Sharding permet à Ethereum de servir 64 fois plus de clients/utilisateurs simultanément, ce qui augmente sa capacité à générer des revenus à partir de ses frais d’utilisation. Tous les revenus générés par ces frais sont brûlés. 

Cependant, le Sharding augmente également l'offre de blockspace disponible à l'achat. La guerre des enchères à laquelle participent toutes les transactions se traduit par une concurrence pour une offre 64x plus importante, réduisant le prix final. Bien que cela puisse entraîner une réduction des recettes à court terme, cela peut en fin de compte accroître la capacité d'Ethereum à accueillir une plus grande activité économique à long terme. 

Actuellement, la blockchain Ethereum 1.x est "à pleine capacité", ce qui entraîne une augmentation des coûts de transaction. L'augmentation des coûts de transaction réduit la viabilité des transactions complexes et coûteuses, et limite la viabilité de nombreux types d'activités économiques qui pourraient être utiles.  

L'augmentation de la capacité entraîne une baisse des frais par transaction, ce qui permet à un ensemble plus complexe de transactions possibles d'être viables sur Ethereum. Un plus grand nombre de personnes seront prêtes à s'engager dans une activité économique plus importante et plus complexe. La réduction des frais par transaction peut entraîner l'émergence d'un écosystème économique plus dynamique. 

L'augmentation de la taille nette de l'activité économique sur Ethereum contribue à un taux d’ETH brûlés plus important. Le taux d'ETH brûlés est une mesure du rythme de raréfaction l'ETH au fil du temps. Au fur et à mesure que l'économie d'Ethereum progresse, la quantité totale d'ETH brûlés peut représenter une part importante de l'offre totale d'ETH, augmentant en fin de compte la rareté de l'ETH. 

3 - L'ETH en Staking

La sécurité d'Ethereum est assurée par la preuve d'enjeu (proof-of-stake, PoS), un mécanisme qui oblige tous les validateurs d'Ethereum à mettre en jeu de l’ETH, ou "faire du Staking", pour valider. Si vous voulez être un validateur sur Ethereum (et gagner des récompenses de validation), vous devez acheter de l'ETH en tant que participant, et le "miser" au sein du protocole Ethereum, avec la promesse que vous ne falsifierez pas une transaction. Si vous falsifiez une transaction, vos ETH seront “slashés” (éliminés). 

Les Stakers sont rétribués par des récompenses en ETH provenant de l'émission d’ETH à chaque bloc, ainsi que par les pourboires qui ont été inclus dans les transactions. C’est le système qui invite à faire du Staking et qui rémunère ce travail : le retour sur votre ETH, payé en ETH. 

Les projections actuelles sur ETH 2 estiment qu'environ 10 à 30 % de l'offre totale de l'ETH seront en situation de Staking. Si ces projections sont bonnes, le mécanisme de PoS sera responsable de l'inaccessibilité au marché secondaire de 10 à 30 % de l'offre totale d'ETH. En d'autres termes, le Staking rendra l'ETH plus rare. 

La valeur de l'ETH est la puissance qui protègera Ethereum dans le cas de la PoS. Le mécanisme de consensus Proof-of-Stake crée un "mur de valeur" qui se dresse contre les agresseurs potentiels. La taille et la résistance de ce mur proviennent de la quantité d’ETH qui le compose, ainsi que de la valeur de l’ETH. 

Afin de créer ce mur, Ethereum émet de nouveaux ETH pour inciter les Stakers d'ETH à miser sur leur ETH. La création du mur de valeur qui protège Ethereum est doublement efficace, car l'approvisionnement en ETH utilisé pour construire le mur réduit la quantité d'ETH restants disponibles pour le reste de l'écosystème Ethereum, rendant l'ETH moins disponible pour les attaquants malveillants. 

Si 30 % de tous les ETH était mis en jeu, il ne resterait que 70 % de l'ETH disponible pour un attaquant malveillant potentiel. Si un attaquant malveillant tentait d'attaquer Ethereum, il aurait besoin de 30,1 % de l'approvisionnement total en ETH, soit 43 % de l'approvisionnement de tout l'ETH qui n'est pas encore mis en jeu. L'achat de 43 % de l'ensemble de l'ETH disponible restant serait probablement une entreprise extrêmement coûteuse, car faire cet effort risquerait de faire monter le prix de l'ETH sur le marché secondaire à des niveaux prohibitifs. 

Des niveaux de sécurité supérieurs signifieraient qu’Ethereum serait en mesure de réduire l'émission de nouveaux ETH. Le seul but de l’émission d'ETH est de sécuriser la blockchain Ethereum. De plus, Ethereum a adopté la position de "l'émission minimale nécessaire". Si Ethereum est considéré comme trop sûr avec le taux actuel d'émission, la communauté peut décider d’une réduction de l'émission. Il reste à savoir comment Ethereum et sa communauté peuvent mesurer efficacement sa sécurité, et comment se coordonner autour d'un changement approprié de l'émission d’ETH. 

Mesure

La beauté des blockchains est qu'elles sont d'une transparence maximale. Toutes les informations possibles sont librement accessibles. Les mécanismes de rareté illustrés ci-dessus peuvent être observés et vérifiés en temps réel. À l'avenir, nous serons en capacité de mesurer la rareté de l'ETH en temps réel, en utilisant les mesures suivantes : 

  • L’ETH bloqué dans la DeFi

La quantité d'ETH qui a été déposée dans les applications Ethereum

  • L’ETH en staking

La quantité d’ETH qui a été déposée pour le staking

  • Le taux de rendement du Staking d'ETH

Les rendements libellés en ETH sont versés à ceux qui font du Staking d’ETH, ce qui représente la mesure de l'incitation à investir dans l'ETH. 

  • Le taux d'émission de l'ETH

Le taux d'émission de nouveaux ETH payés à ceux qui font du Staking

  • Le taux de combustion de l'ETH

Le taux d'ETH brûlés pour les frais de transaction sur Ethereum

  • Rapport émission:combustion de l'ETH

Le rapport entre le taux d'émission de l'ETH et le taux de combustion de l'ETH

Ils représentent les six mesures vérifiables, on-chain, qui permettent de mesurer le niveau de rareté de l'ETH. 

Une analyse fondamentale, de qualité et à long terme, sur l'évaluation de l'ETH doit tenir compte de ces six variables. Ces mesures s'inscrivent dans une vision holistique de l'état de la relation entre l'ETH, Ethereum et l'économie qui lui est associée.

Valeur de l'éther ; santé d’Ethereum

Ethereum tire parti de la valeur de son actif natif, l'ETH, à la fois comme moyen de protection et de prolifération de l'économie d’Ethereum. L'ETH offre à Ethereum la protection dont elle a besoin contre les agresseurs potentiels, tout en agissant comme un atout précieux pour les applications financières sur Ethereum. 

Cela crée une dualité entre la sécurité et l'utilité d'Ethereum, qui donne une valeur certaine à l’ETH. 

L'ETH permet à Ethereum de tirer parti de sa valeur pour sécuriser son réseau, cela en contrepartie de sa primauté en tant qu'actif de premier choix dans l'économie d'Ethereum. La primauté de l'ETH en tant qu'actif lui donne le statut de meilleure garantie financière possible. Le statut de première classe de l'ETH sur Ethereum lie inextricablement la valeur d'Ethereum, en tant que réseau, à la valeur de l'ETH, en tant qu'actif. La valeur du réseau Ethereum se retrouve instanciée dans le prix de l’ETH. 

En raison de cette relation, la croissance et la santé de l'économie d'Ethereum résultent de, et sont favorisées par, la rareté/demande de l’ETH. À mesure que l'écosystème d’Ethereum se développe, les mécanismes fondamentaux d'Ethereum qui sont à l'origine de la rareté de l'ETH se renforcent, ce qui renforce l'instanciation de l'économie Ethereum dans le monde qui l'entoure.


Résumé

Apprenez quels sont les trois piliers qui soutiennent le modèle de rareté de l'ETH, ainsi que les six informations qui la mesurent.


Bio

David Hoffman est le chef des opérations de RealT et l'hôte de POV Crypto. Il écrit sur les thèmes de la finance ouverte et d'Ethereum. Découvrez son exposé sur la manière dont l'ETH accroît sa valeur et l’article qui l'accompagne.


Remplir le Skill Cube

La connaissance des trois piliers de rareté et la connaissance des informations principales permettant de mesurer cette rareté portent principalement sur l’ETH que nous considérons comme une monnaie toute particulière.


🇬🇧 💬 🇫🇷 Cet article est une traduction d'un contenu original publié sur Bankless le 22 avril 2020.

- Jon & Brice


📝 Vous pourrez retrouver une série d’infos pratiques à propos de la DeFi en cliquant ici.


⚙️ Améliorez vos compétences en finance décentralisée toutes les semaines. Inscrivez-vous au programme Bankless ci-dessous.


⚡ Cette newsletter ne fait pas figure de conseil financier ou fiscal. Elle est strictement éducative, il ne s’agit pas de conseils d’investissement ou de propositions d’achat ou tout autre type de décisions financières. Cette newsletter ne comporte pas de conseils juridiques. Parlez en à votre comptable. Faites vos propres recherches.