🧮 La pratique du mardi - 🛡️ Comment protéger ses données financières en 3 étapes

Trois mesures simples à prendre dès maintenant pour préserver votre vie privée sur Ethereum


⚙️ Améliorez vos compétences en finance décentralisée toutes les semaines. Inscrivez-vous au programme Bankless 🏴 ci-dessous.


📝 Vous pouvez retrouver une série d’infos pratiques à propos de la DeFien cliquant ici.


Chers Bankless,

Ryan raconte. Sais-tu ce qui se passe quand tu ne te brosses pas les dents Ryan ? disait sa mère.

Ta bouche sera remplie de caries !

C’est la même chose pour l'hygiène d'une adresse Ethereum. Vous consacrez le temps nécessaire dès le début pour préserver la confidentialité de votre adresse, ou vous le paierez plus tard... et les caries de la vie privée font mal !

Prendre les bonnes précautions ne nécessite que quelques minutes, mais peut vous faire économiser une fortune.

Et il y a un équilibre à trouver. Il n'est pas nécessaire de constituer des portefeuilles en utilisant des ETH fraîchement minés par des machines hermétiquement connectées via tor à chaque fois. Pour certaines adresses, confidentiel est suffisamment privé.

James vous apprend à protéger votre adresse Ethereum en trois étapes simples. (Et il m'a doxé au cours du processus... mais si cela permet de préserver votre vie privée... ça en vaut la peine ! 😉)

Ne remettez pas à plus tard - faites-le maintenant. Faites-le régulièrement.

Vous n'attendez pas pour vous brosser les dents d'avoir une carie... vous le faites tous les jours pour éviter les caries.

Merci maman, je t’❤️, dit Ryan.

Let’s be Bankless 🏴 ,

- Jon & Brice


📅 Événements à ne pas manquer


📰 Newsletters


📚 Sommaires


🛡️ Comment protéger ses données financières en 3 étapes

Auteur invité : James Montgomery, Ingénieur front-end chez Gemini & type qui écrit sur le Web3

Si vous avez un portfolio crypto important, il fait de vous une cible pour des vols malveillants via l'ingénierie sociale, le piratage informatique ou de véritables attaques physiques. Il est important de ne jamais laisser quiconque connaître la totalité de votre portfolio, vos devises ou quoi que ce soit d'autre que vous pouvez garder privé.

En d'autres termes, stackez des sats et recevez du gwei… Mais gardez-le pour vous.

Aujourd'hui, nous allons nous pencher sur la manière d'éviter le doxing en conservant le pseudo-anonymat lors des transactions sur Ethereum.

  • Objectif : Créer des comptes publics et pseudo-privés spécifiques pour utiliser la DeFi

  • Niveau : Débutant

  • Durée : 30 minutes pour planifier et déplacer les fonds

  • ROI : Protection potentielle de 100% de vos actifs


Dites bonjour à l'argent de Ryan

Je veux vous montrer quelque chose.

Il s'agit de la somme d'argent actuellement associée à l'adresse de Ryan Sean Adams via son nom public ENS, rsa.eth (désolé Ryan !). Nous pouvons facilement retracer les adresses d'où provient l'argent, où il l'a envoyé et quelles plateformes DeFi il utilise (aucune ?!).

Maintenant, je ne suis pas détective. Tout le monde peut voir ces informations facilement en se connectant à n'importe quelle adresse ENS ou Ethereum sur pratiquement n'importe quel outil Web3 comme Zapper.fi. En effet, les transactions Ethereum sont publiques en permanence ; j'espère que cela ne vous surprendra pas.

Chaque fois que vous utilisez votre compte pour envoyer, recevoir ou participer sous une autre forme à la DeFi & au Web3, vous laissez vos empreintes numériques derrière vous - pour toujours.

N'importe qui peut relier ces points et découvrir que vous avez au moins 56 000 $ de valeur en crypto.

Cela peut faire de vous une cible pour les pirates informatiques, les voleurs et les belles-mères curieuses.

Ne faites pas de vous une cible. Protégez-vous et réduisez vos risques en pratiquant une bonne hygiène Bankless.

Les fondamentaux avant tout

Si vous ne devez retenir qu’une chose de cet article, retenez ceci : prenez l'habitude d'utiliser un compte public pour les activités publiques et un compte privé pour les activités privées.

Votre compte public est le propriétaire de votre nom ENS. C'est celui qui est associé à votre compte God's Unchained. C'est celui que vous utilisez pour envoyer 20 dai à l'ami de vos colocataires pour qu'il apporte des bières. C'est comme un portefeuille physique dans lequel vous gardez 50 dollars quand vous sortez, au cas où vous voudriez huit burritos du food truck.

Vous n'apporteriez pas tout votre compte bancaire avec vous en boîte, n'est-ce pas ?

Vous conservez vos économies sur votre compte privé. C'est celui qui contient votre collection privée de NFTs. C'est celui dans lequel vous gardez vos grosses positions en Dentacoin pour que personne ne soupçonne jamais votre honte. Vous ne dites pas aux gens combien d'argent vous avez sur votre compte privé.

Séparez vos utilisations publique et privée - et ne reliez jamais ces comptes publiquement.

Comment créer (et garder) vos comptes publics et privés

1.  Créer de nouveaux comptes

Que vous utilisiez Ledger ou MetaMask, il est facile de créer plusieurs nouveaux comptes pour gérer vos fonds avec l’un ou l’autre. Même si vous souhaitez au moins un compte public et un compte privé, pensez à répartir votre risque entre plusieurs comptes publics et privés. Séparer les comptes privés pour la DeFi du  stockage sera probablement un bon moyen de protéger vos fonds de vous-même également !

Si vous ne disposez que d'un seul compte, on peut supposer sans risque que c'est le compte public. Sinon, assurez-vous de passer en revue l'historique de vos transactions pour faire une double vérification avant de supposer qu'il peut s'agir du compte privé.

Vous pouvez aussi choisir de tout détruire et créer de tous nouveaux comptes pour y transférer tous vos biens (y compris les NFTs) - et veillez à conserver vos clés, au cas où.

Finalement, vous pourriez vous retrouver avec :

  • 1 compte public pour ENS & Crypto Twitter

  • 2+ comptes publics pour jouer à God's Unchained et à d'autres jeux NFT connectés par e-mail

  • 1 compte privé purement pour du stockage

  • 2+ comptes privés pour la folie de la DeFi

  • 1 compte pseudonyme public pour les maxis du subtweeting

2. Redéfinissez vos allocations

Maintenant que vous avez désigné des comptes publics et privés, déplacez vos fonds.

Toutefois, n'effectuez pas de transactions directes entre eux. Cela créerait un lien permanent entre vos deux comptes et un enquêteur astucieux pourrait en déduire la vérité.

Au lieu de cela, faites toujours transiter vos fonds par un échange centralisé ou un mixeur.

Les CEX font office de mélangeur en raison de la nature de leur mode de brassage des transactions - si vous le faites bien, l'argent que vous retirez ne proviendra pas de la même adresse que celle où vous le déposez. Divisez vos retraits en deux ou trois transactions distinctes sur un jour ou deux pour maximiser ce brassage.

Bien sûr, en effectuant une transaction par l'intermédiaire d'un CEX, vous vous exposez à leur KYC et à leurs outils d’analyse. Si vous voulez maximiser votre confidentialité, envoyez votre argent par l'intermédiaire d'un mélangeur comme Tornado Cash (sur quelques semaines) et personne ne saura à quelle adresse vous l'envoyez.

(Ci-dessus) Le mélangeur Ethereum natif - Tornado Cash

3. Évitez de croiser les flux

Comme mentionné ci-dessus, n'effectuez pas de transactions entre vos comptes publics et privés.

Il serait inutile de faire tout le travail de création de ces comptes séparés, de redistribuer vos fonds par le biais d'un mélangeur et de payer tous ces frais de transaction uniquement pour vous doper avec un paiement provenant du mauvais compte ou "juste pour déplacer de l'argent".

Vous pourriez même vouloir utiliser Brave, un VPN, et même Tor pour vous assurer que les données de session sont clairement séparées.

(Ci-dessus) La fenêtre Tor de Brave pour masquer votre IP

Allez de l'avant et profitez - en privé

Maintenant que vous avez des comptes séparés, vous pouvez gagner autant d'argent qu'il est humainement possible. Vous n'aurez plus jamais à vous inquiéter que votre ancien copain d'école vous demande un peu de crypto "parce que tu en as déjà tellement, je veux juste 100 euros mec, allez".

Mais tout ça semble un peu agaçant...

La vie privée et la sécurité sont agaçantes si vous le faites bien !

Mais en réalité, il ne vous faudra que quelques heures, voire quelques jours, pour mettre en place le système qui convient. Ensuite, il s'agit juste de faire travailler ce muscle de la vie privée pour vous assurer de ne jamais vous doxer. Et si vous le faites bien, cela peut vous faire économiser une fortune - littéralement.

Protégez-vous et faites un effort, même si ça vous agace. Ça en vaut la peine.


👉 Actions à entreprendre

  • Définissez des adresses publiques et privées pour vous assurer de ne pas vous doxer comme Ryan

  • Utilisez une bourse crypto ou Tornado Cash pour préserver la confidentialité de vos transactions
    (Note : si vous utilisez une bourse crypto... elle a un enregistrement complet de vos transactions)

(NTDLR : si vous utilisez Tornado Cash, il est possible qu’une bourse crypto n’accepte pas une transaction provenant de ce mélangeur)


🔎 Zoom sur l'auteur

James Montgomery est un prosélytiste du Web3 et un ingénieur front-end qui développe chez Gemini, une bourse crypto américaine réglementée, fondée par les jumeaux Winklevoss. Nous avons trouvé James grâce à ses écrits géniaux sur la protection de la vie privée dans la finance (en anglais) - allez y jeter un coup d'œil !


✔️ Compléter le Skill Cube

Nous avons appris à protéger nos données financières, cela contribue donc à la bonne sécurité de notre portefeuille crypto.


🇬🇧 💬 🇫🇷 Cet article est une traduction d'un contenu original publié sur Bankless le 1 septembre 2020. Cette traduction a été faite par Patrick, et éditée par Jon.


🌱 N’hésitez pas à partager cette newsletter, de manière à faire grandir notre communauté.

Share BanklessFR


Voir le précédent Live BanklessFR


⚡ Cette newsletter ne fait pas figure de conseil financier ou fiscal. Elle est strictement éducative, il ne s’agit pas de conseils d’investissement ou de propositions d’achat ou tout autre type de décisions financières. Cette newsletter ne comporte pas de conseils juridiques. Parlez-en à votre comptable. Faites vos propres recherches.