🎁 Hors-sĂ©rie #2 - đŸ”„ L'EIP 1559, l’ultime piĂšce du puzzle de la politique monĂ©taire de l'ETH

L'EIP 1559 est le dernier composant du systĂšme Ă©conomique d'Ethereum. Il rĂ©sout l’expĂ©rience utilisateur relative Ă  la gestion du gaz, mais il fait bien plus que cela.


⚙ AmĂ©liorez vos compĂ©tences en finance dĂ©centralisĂ©e toutes les semaines. Inscrivez-vous au programme Bankless ci-dessous.


📝 Vous pourrez retrouver une sĂ©rie d’infos pratiques Ă  propos de la DeFi en cliquant ici.


Chers Bankless 🏮,

Vous connaissez probablement les grandes lignes de la politique monétaire de Bitcoin. Mais qu'en est-il de celle d'Ethereum ?

Il y a vraiment beaucoup à dire à ce sujet. En bref : nous pensons que la politique monétaire de l'ETH est largement sous-estimée et on ne peut plus incomprise par rapport à celle du BTC.

David va nous en dire plus sur une Ethereum Improvement Proposal (proposition d’amĂ©lioration d’Ethereum) qui devrait bientĂŽt ĂȘtre mise en Ɠuvre. C’est cette EIP qui donnera vie Ă  un ETH rĂ©serve de valeur. Elle Ă©liminera aussi tout risque d’abstraction Ă©conomique de l’actif natif d’Ethereum. 

La lecture de ce document vous montrera en quoi l’ETH suit le chemin d’une vĂ©ritable monnaie.

- Jon & Brice


📅 ÉvĂ©nements Ă  ne pas manquer


🎁 HORS-SERIE

đŸ”„ L'EIP 1559, l’ultime piĂšce du puzzle de la politique monĂ©taire de l'ETH

Durée de lecture : 12 min || Difficulté : moyenne

Auteur : David Hoffman, conseiller de RealT, animateur de Bankless, & animateur de POV Crypto

BASEFEE = frais de base / TIP = pourboire

L’EIP 1559 est une proposition d'amĂ©lioration d'Ethereum soumise par  Eric Conner  (suivre sur Twitter). Je recommande de lire ce court article (4 minutes) d'Eric sur EIP 1559, comme prĂ©curseur de cet article.

👉 Lire l'article d'Eric sur l’EIP 1559 (4 min, en anglais)

L’EIP 1559 permet principalement deux choses :

  • D’établir “le cours du gaz” qui finance l'inclusion des transactions dans un bloc

  • De brĂ»ler la majoritĂ© de l’ETH issu des frais de transaction

Ce changement dans la gestion du gaz d'Ethereum a des implications importantes sur le systÚme monétaire d'Ethereum, ce qui est expliqué dans cet article. L'EIP 1559 est la derniÚre piÚce du puzzle de la politique monétaire d'Ethereum.

Brûler la majeure partie de l'ETH issu des frais de transaction :

  • Fournit un mĂ©canisme dĂ©flationniste pour l’ETH, ce qui rend l’ETH plus rare et amĂ©liore la sĂ©curitĂ© d’Ethereum Ă  long terme.

  • Profite Ă©galement Ă  tous les dĂ©tenteurs d'ETH, plutĂŽt que de profiter exclusivement aux validateurs.

Le but de l'EIP 1559, selon Eric Conner, est de permettre aux portefeuilles numĂ©riques et aux utilisateurs une amĂ©lioration indispensable de l'expĂ©rience utilisateur au niveau de la gestion du gaz. Savoir combien dĂ©penser en gaz pour payer sa transaction est un problĂšme d’expĂ©rience utilisateur qui affecte Ethereum. Eric affirme (Ă  juste titre) que le mĂ©canisme d’enchĂšres est trĂšs inefficace et conduit Ă  un surplus de revenu brut pour les validateurs. L'EIP 1559 et son mĂ©canisme de BASEFEE ont Ă©tĂ© spĂ©cialement conçus pour y remĂ©dier.

Cependant, l’EIP 1559 est beaucoup plus que cela. La façon dont l’EIP 1559 rĂ©sout le problĂšme de la gestion du gaz amĂ©liore Ă©galement le systĂšme de gestion monĂ©taire d'Ethereum. L'EIP 1559 “complĂšte la boucle”, “termine” ou “synchronise” la politique monĂ©taire d'Ethereum avec ce qu'elle devrait ĂȘtre :

La recrĂ©ation d'un systĂšme Ă©conomique traditionnel d'État-nation, mais en remplaçant l'État-nation par du code.

Cela a toujours Ă©tĂ© l'objectif principal d'Ethereum : crĂ©er un systĂšme Ă©conomique alternatif sur Internet. En utilisant du code, nous pouvons concevoir les mĂȘmes institutions que l'on trouve dans le monde traditionnel (banques, marchĂ©s du crĂ©dit, Ă©tablissements d'emprunt / prĂȘt, bourses) mais sur Ethereum. Surtout, nous pouvons les concevoir sans la nĂ©cessitĂ© d'une implication humaine, en supprimant le besoin de bureaucratie, de gestion, de surveillance ou de recherche de rente.

Ce que fait rĂ©ellement l’EIP 1559

Une estimation algorithmique du gaz : “Le prix du marchĂ© du gaz”

En utilisant un systĂšme comparable Ă  l'ajustement de la difficultĂ© de Bitcoin, l’EIP 1559 augmente ou diminue un nombre, les “BASEFEE” (les frais de base), en fonction du niveau de congestion sur Ethereum au moment de la transaction. Si Ethereum est utilisĂ© Ă  plus de 50%, les BASEFEE augmentent automatiquement ; si le rĂ©seau est utilisĂ© Ă  moins de 50 %, les BASEFEE diminuent.

Les BASEFEE essaient de gĂ©nĂ©rer «le prix du marché» du gaz,  nativement sur Ethereum. Bien que nous puissions dĂ©jĂ  voir le prix du gaz sur des sites Web tels que EthGasStation.Info ou le Gas Price Tracker d’Etherscan, il s'agit d'estimations du marchĂ© du gaz par des tiers. De plus, ils n'illustrent pas non plus le niveau de frais trop-payĂ©s pour le gaz. Les BASEFEE formalisent le «prix du marchĂ© actuel» pour l'inclusion de transactions dans les blocs, Ă©liminant ainsi le besoin pour chaque portefeuille numĂ©rique de gĂ©nĂ©rer ses propres stratĂ©gies d'estimation de gaz. Cela permettra aux utilisateurs d'appuyer simplement sur “Envoyer la transaction” sans avoir Ă  considĂ©rer le gaz.

Lorsqu'il s'agit de faire passer rapidement votre transaction, les utilisateurs peuvent toujours passer devant en payant un “pourboire” aux validateurs. Ce “pourboire” a le mĂȘme but que celui de la vente aux enchĂšres de gaz dans la version actuelle d'Ethereum ; Ă  commander l'inclusion des transactions dans la blockchain, en fonction de la taille du pourboire. Ceux qui «donnent un plus grand pourboire» sont servis en premier. Le pourboire est ce qui est payĂ© aux validateurs.

“En pĂ©riode de forte utilisation du rĂ©seau, un utilisateur peut s'assurer que sa transaction sera incluse plus tĂŽt en incluant un pourboire plus important en plus du montant correspondant aux BASEFEE. Pendant ce temps, les utilisateurs qui ne sont pas pressĂ©s peuvent fixer un tarif maximum qu'ils sont prĂȘts Ă  payer. Le protocole attendra ensuite que les BASEFEE passent en dessous de ce montant avant de confirmer sa transaction.”

Eric Conner

BrĂ»ler les BASEFEE brĂ»le de l’ETH

Les BASEFEE sont BRÛLÉS. Personne ne reçoit les BASEFEE.

“Le systĂšme de destruction (burn) est important car il empĂȘche les mineurs de manipuler les frais afin d'obtenir plus de revenus Ă  partir des frais des utilisateurs.

Cela garantit Ă©galement que seul l'ETH peut ĂȘtre utilisĂ© pour payer des transactions sur Ethereum, renforçant ainsi la valeur Ă©conomique de l'ETH au sein du protocole Ethereum.”

Eric Conner

DĂ©truire les BASEFEE empĂȘche les validateurs de manipuler le marchĂ© des frais Ă  leur avantage. Il “assure” Ă©galement que l'ETH soit bien la monnaie native d'Ethereum, comme il se doit. Aucune autre devise sur Ethereum ne peut ĂȘtre utilisĂ©e pour payer les transactions. Ceci est comparable Ă  un État-nation exigeant que seule sa monnaie nationale ait cours lĂ©gal.

Payer des frais à “Ethereum”

BrĂ»ler l’ETH en frais de transaction est un moyen simple de payer  Ethereum pour son blockspace. Dans le modĂšle d’Ethereum 1.x et celui de Bitcoin, 100% des frais sont payĂ©s aux validateurs de la chaĂźne. Cela rend la blockchain plus sĂ»re, car il y a plus de revenus qui rendent le minage et la validation rentable. Cependant, si la chaĂźne paie trop cher pour sa sĂ©curitĂ©, alors le trop-perçu serait bien mieux utilisĂ© ailleurs.

Deux valeurs fondamentales

Ethereum a deux valeurs fondamentales qui jouent l'une sur l'autre.

  1. Une politique monĂ©taire qui donne la prioritĂ© Ă  la sĂ©curitĂ© d’Ethereum

  2. Une Ă©mission minimale qui permet d’assurer la sĂ©curitĂ© d’Ethereum

Ethereum donne avant tout la priorité à la sécurité. C'est pourquoi Ethereum a choisi de financer la sécurité avec des récompenses par bloc plutÎt que via le marché de frais de transaction, comme Bitcoin. Financer la sécurité avec des récompenses par bloc signifie que la sécurité d'Ethereum ne dépendra jamais à 100% des frais de transaction pour sa sécurité ; Ethereum assure sa sécurité à l'avance.

Voici un tableau, proposé par Ethhub.io, qui montre combien ceux qui mettent en jeu leurs ETH (les stakers) recevront, en fonction du montant total d'ETH mis en jeu (c'est un montant dynamique : plus on met d'ETH en jeu, moins on paie par ETH. Moins on mise d'ETH, plus on paie par ETH)

Ethereum ne dépend pas des frais pour sa sécurité économique. Ethereum garantit un budget pour sa sécurité afin de payer les validateurs avec des récompenses par bloc.

Étant donnĂ© qu'Ethereum paie les validateurs avec des rĂ©compenses par bloc, leur payer Ă©galement des BASEFEE serait trop cher pour la sĂ©curitĂ©. Les validateurs sont des employĂ©s d'Ethereum, et lorsqu’Ethereum gĂ©nĂšre des revenus supplĂ©mentaires, il n'y a aucune raison pour laquelle les employĂ©s devraient recevoir ces revenus supplĂ©mentaires. Ces revenus sont versĂ©s Ă  l'entreprise. Les employĂ©s sont libres de conserver les pourboires qui sont placĂ©s dans le pot commun, pour servir d'abord les clients qui payent le plus, mais par contre les BASEFEE appartiennent au rĂ©seau.

Arthur B. : Une diffĂ©rence importante entre la PoW et la PoS (la preuve de travail et la preuve d’enjeu) est que, dans le premier cas, les frais de transaction augmentent la puissance de hashage du rĂ©seau (la sĂ©curitĂ© du rĂ©seau), sans rĂ©duction Ă©quivalente de l’inflation, alors que, dans le second cas, le nombre de stakers augmente (la sĂ©curitĂ© du rĂ©seau augmente), ce qui rĂ©duit significativement l’inflation rĂ©elle.

Vitalik : Ou si l’EIP 1559 est implĂ©mentĂ©e, les frais de transactions sont directement brĂ»lĂ©s :)

DĂ©truire de l’ETH = Payer le rĂ©seau

Le titre de cette section a “Ethereum” entre guillemets pour une raison. Si nous ne payons pas de BASEFEE aux validateurs, qui devrait l'obtenir ?

Détruire les BASEFEE paie tout le monde, de façon équitable. Que vous mettiez en jeu votre ETH (staking), ou que vous l'ayez dans MakerDAO, Uniswap, Augur, dans votre portefeuille numérique, ou dans un jeu, les BASEFEE sont reversés à votre ETH. Si vous détenez des ETH, vous recevez indirectement les BASEFEE.

Ceci est similaire Ă  la façon dont les dĂ©tenteurs de MKR reçoivent les frais de stabilitĂ© du DAI dans MakerDAO ; le systĂšme de frais de stabilitĂ© brĂ»le des MKR via le paiement d'intĂ©rĂȘts par ceux qui ont une dette envers MakerDAO. Si vous dĂ©tenez des MKR, votre part de MKR augmente en raison de la destruction de MKR qui ne vous appartiennent pas.

En brĂ»lant de l'ETH, tous les dĂ©tenteurs d'ETH en bĂ©nĂ©ficient. L’EIP 1559 rĂ©sout un problĂšme de “tragĂ©die des communs” d’Ethereum, car il paie les externalitĂ©s en rarĂ©fiant l'ETH.

AprĂšs la mise en sĂ©questre (staking), dĂ©tenir de l’ETH et le maintenir hors du marchĂ© secondaire est le deuxiĂšme meilleur moyen d’augmenter la sĂ©curitĂ© d'Ethereum.  Le systĂšme de BASEFEE est le mĂ©canisme par lequel les parties prenantes d'Ethereum bĂ©nĂ©ficient de la croissance d'Ethereum dans son ensemble.

Lorsque le gouvernement américain tire plus de recettes fiscales, il dépense davantage. Quand Ethereum tire plus de revenus des frais de gaz, il émet un rachat d'actions.

Brûler les BASEFEE finance la sécurité future

Chaque jour qu’Ethereum fonctionne, le systĂšme de BASEFEE supprimera de plus en plus d'ETH de l'offre. Le montant en BASEFEE qu'Ethereum aurait pu payer directement aux validateurs est plutĂŽt payĂ© Ă  “l’Ethereum du futur”.

La capacité d'attaquer Ethereum 2.0 sera fonction de la quantité d'ETH disponible à l'achat sur les marchés secondaires. S'il y a une offre élevée d'ETH sur le marché, acheter suffisamment pour attaquer Ethereum coûte moins cher. S'il y a une faible offre d'ETH sur le marché secondaire, le prix est alors plus élevé et attaquer Ethereum nécessite beaucoup plus de capital.

En rendant plus rares les ETH aujourd'hui, la sécurité du protocole Ethereum de demain est assurée.

L'EIP 1559 exerce une pression baissiÚre constante sur l'approvisionnement en ETH. Quand Ethereum génÚre peu de revenus, il y a peu de pression à la baisse, mais quand Ethereum sera une économie à part entiÚre, déplaçant des milliards de dollars chaque jour et avec un débit 1024 fois plus important, le taux de destruction de l'ETH pourrait devenir significatif (NDT : actuellement le nombre de shards est estimé à 64 et non 1024).

Réduire l'inflation, sur la base des dépenses globales

L’EIP 1559 introduira 2 nouvelles mĂ©triques Ă  ajouter Ă  la liste du nombre croissant de moyens de mesurer l’économie d’Ethereum : le taux de destruction d’ETH et le rapport des taux destruction / Ă©mission de l’ETH.

  • Le taux de sĂ©questre d’ETH (staking)

  • Le taux d'Ă©mission d’ETH

  • La quantitĂ© d’ETH verrouillĂ©e dans la DeFi

  • Le Dai Savings Rate/DSR

  • Le rapport moyen emprunt / approvisionnement en Dai

  • Le taux de destruction de l’ETH

  • Le rapport Ă©mission / destruction de l’ETH

Le taux de destruction de l’ETH suit l'Ă©volution de l'Ă©conomie d’Ethereum. À mesure que l'activitĂ© Ă©conomique sur Ethereum se dĂ©veloppe, le taux de destruction de l’ETH le suivra. Le rapport Ă©mission / destruction de l’ETH  est une mĂ©trique qui montre la tendance de la raretĂ© de l’ETH. Si le rapport est infĂ©rieur Ă  1, l'offre d'ETH diminue.

Combien d’ETH l’EIP 1559 pourrait-elle dĂ©truire par rapport Ă  l'Ă©mission totale ?

La modĂ©lisation de la quantitĂ© d'ETH qui pourrait rĂ©ellement ĂȘtre brĂ»lĂ©e est un peu prĂ©maturĂ©e. Multiplier la capacitĂ© de transaction par 1024 rend l'Ă©conomie d'Ethereum 2.0 totalement diffĂ©rente de celle d'Ethereum 1.x.

Cependant, nous pouvons faire des approximations.

Pour Ethereum 2.0, il est entendu que la mise en jeu d’un total de 10 millions d'ETH est souhaitable. Avec ce nombre total d'ETH verrouillĂ©s, Ethereum Ă©mettra 1550 ETH / jour.

Ethereum 2.0 aura 1024 sous-chaßnes (shards), à 15 transactions par secondes (TPS) chacune (TPS actuelles d'Ethereum 1.x). Cela représente 22 millions de transactions / jour.

Afin de brĂ»ler 1550 ETH / jour pour annuler l'Ă©mission, les BASEFEE devraient ĂȘtre de 0,00007045 ETH par transaction. A titre de comparaison, un simple envoi d’ETH coĂ»te 0,000021, au prix du gaz de 1 Gwei. (NDT : un an aprĂšs la publication de cet article, le gaz coĂ»te difficilement moins de 100 Gwei)

Ces calculs sont extrĂȘmement approximatifs et nous aurons beaucoup plus de donnĂ©es lorsque le systĂšme Ă©conomique d'Ethereum sera pleinement opĂ©rationnel dans Ethereum 2.0. De nombreuses variables entrent en compte dans ce calcul, y compris les changements dans la façon dont le gaz est calculĂ© et la congestion globale du rĂ©seau Ă  grande Ă©chelle.

EIP 1559 = systĂšme de taxation d'Ethereum

S'il y a une chose que le lecteur doit retenir de cet article, c'est la suivante :  l’EIP 1559 reprĂ©sente le systĂšme d'imposition d'Ethereum.

Ethereum est une cyber-Ă©conomie permission-less. C'est comme l’économie d'un État-nation, sauf que toute entrĂ©e/coordination/gouvernance/politique humaine a Ă©tĂ© remplacĂ©e par du code. L'Ă©conomie du dollar amĂ©ricain, l'Ă©conomie la plus prospĂšre de tous les temps sur Terre, prĂ©sente un modĂšle qui permet de savoir comment l’économie idĂ©ale est structurĂ©e. Ethereum prend ce modĂšle et le transforme en code, ce qui rend possible l’existence d’une couche de valeur numĂ©rique par dessus la couche Internet.

Comprendre le schĂ©ma ci-dessus : En haut, Ethereum constitue la couche “valeur” sous-jacente Ă  la couche d’applications financiĂšres permettant la DeFi (open finance). En bas, le triptyque “croissance - impĂŽts - argent” est reprĂ©sentĂ© Ă  gauche pour le systĂšme Ă©conomique en place et Ă  droite pour le systĂšme Ă©conomique d’Ethereum.

Le but principal d'Ethereum est d'établir une économie numérique native et permission-less. Des milliers d'années d'expérimentation économique ont permis à l'économie américaine de devenir l'économie qui a le plus réussi parmi toutes celles qui ont vu le jour.

Cependant cette Ă©conomie n’est pas sans failles.

  • Le dollar est dĂ©terminĂ© par la banque centrale AmĂ©ricaine (Fed) de maniĂšre Ă  perdre au moins 2 % chaque annĂ©e, ce qui en fait une monnaie loin d'ĂȘtre idĂ©ale. La Fed imprimera tous les dollars nĂ©cessaires pour faire perdre 2 % Ă  l’USD chaque annĂ©e.

  • Le marchĂ© obligataire peut changer en un clin d'Ɠil, du fait de la confiance envers le gouvernement amĂ©ricain. Si les États-Unis laissent entendre qu'ils ne peuvent pas / ne veulent pas payer leurs dettes, la valeur du marchĂ© obligataire changera en consĂ©quence.

  • L'IRS collecte des impĂŽts (NDT : aux Etats-Unis) afin de soutenir l'Ă©conomie. Mais c'est un systĂšme terriblement bureaucratique, et les riches trouvent tous des moyens de payer un minimum d'impĂŽts, laissant la classe ouvriĂšre payer beaucoup plus que sa juste part d'impĂŽts. De plus, «qui paie combien de taxes ?» est une question complexe. Tout le monde veut que tous les autres paient.

Chaque partie du systĂšme Ă©conomique d’Ethereum prend le systĂšme traditionnel et le transforme en un code agnostique, apolitique et qui ne nĂ©cessite pas d’interventions humaines.

  • L'Ă©conomie = Les applications.  Des applications comme MakerDAO, Uniswap, Compound, Augur, dYdX, etc. ont soit attĂ©nuĂ©, soit totalement Ă©liminĂ© l’implication humaine. Les crises financiĂšres de 2008 provenaient de registres permissionĂ©s et de faux rapports. Les applications Ethereum ne peuvent pas aboutir Ă  ça.

  • Le marchĂ© obligataire = le taux de sĂ©questre d’ETH.  Il ne fait aucun doute que le protocole ne peut pas payer pour son entretien ; il est intĂ©grĂ© au code. Assurance totale de la capacitĂ© de payer. La confiance envers le gouvernement amĂ©ricain est subjective ; la confiance en Ethereum peut ĂȘtre vĂ©rifiĂ©e en regardant son code.

  • L'IRS = l’EIP 1559.  Plus de «qui devrait payer plus / moins d'impĂŽts ?». Les riches ne peuvent pas utiliser leur influence pour changer la politique fiscale Ă  leur avantage. Dans Ethereum, les utilisateurs paient Ă  l'utilisation du rĂ©seau et tous les utilisateurs sont taxĂ©s de maniĂšre Ă©gale. Aucun individu ne paiera jamais plus ou moins d'impĂŽts que tout autre individu, en raison de son utilisation du rĂ©seau.

L'EIP 1559 est le dernier Ă©lĂ©ment du systĂšme Ă©conomique d'Ethereum. Ce qui est intĂ©ressant, c'est qu'il a Ă©tĂ© gĂ©nĂ©rĂ© dans le but de rendre les marchĂ©s du gaz d'Ethereum plus efficaces et plus simples ; le rĂ©sultat, cependant, fait partie intĂ©grante d'un systĂšme Ă©conomique fonctionnel. L'EIP 1559 est l'une des nombreuses parties d'Ethereum conçues pour ĂȘtre humainement et politiquement agnostique, comme toutes les monnaies et systĂšmes monĂ©taires devraient l'ĂȘtre.

L’EIP 1559 fait trĂšs bien une chose : elle garantit que tous les dĂ©tenteurs d'ETH capturent la valeur d'Ethereum, par dĂ©faut. Sans l’EIP 1559, les applications qui n'utilisent pas l’ETH comme actif de rĂ©serve (des applications comme Tether, Bancor, tout actif hors chaĂźne, etc.) ajoutent encore de la valeur Ă  l'ETH, en brĂ»lant l’ETH pour payer leur activitĂ© Ă©conomique sur Ethereum. L’EIP 1559 fait que toute utilisation d'Ethereum rend l’ETH plus rare. Vous n'avez plus besoin d'ĂȘtre un staker d’ETH pour bĂ©nĂ©ficier de la croissance du systĂšme Ă©conomique d’Ethereum.

Tout ce que vous avez à faire est de détenir de l'ETH.

L'ETH est le meilleur modÚle monétaire (en anglais) que nous ayons jamais imaginé.


Points de réflexion

  • RĂ©flĂ©chissez Ă  l'effet de l'EIP 1559 sur la raretĂ© de l'ETH, ainsi qu’à la capacitĂ© de l’ETH Ă  agir en tant que monnaie (moneyness) ?

  • En savoir plus (en anglais) sur la politique monĂ©taire et le calendrier d'Ă©mission de l'ETH sur EthHub

  • Vous pouvez aussi lire cet article (en anglais) il en dit plus sur les avancĂ©es rĂ©centes du projet.


Bio

David Hoffman est un conseiller de RealT, et il est animateur de POV Crypto et de BanklessHQ. Il Ă©crit sur les thĂšmes de la DeFi et d'Ethereum. DĂ©couvrez aussi son exposĂ©, en français, Ă  propos de comment la valeur de l’ETH augmente.


Compléter le Skill Cube

L’ETH est une des deux crypto agissant en tant que rĂ©el actif monĂ©taire. ConnaĂźtre la future politique monĂ©taire de l’ETH vous aide Ă  mieux comprendre pourquoi il est une rĂ©serve de valeur.


🇬🇧 💬 đŸ‡«đŸ‡· Cet article est une traduction d'un contenu original publiĂ© sur BanklessHQ le 10 octobre 2019. Elle vous est proposĂ©e par Yoann et Jon.


📝 Vous pourrez retrouver une sĂ©rie d’infos pratiques Ă  propos de la DeFi en cliquant ici.


⚙ AmĂ©liorez vos compĂ©tences en finance dĂ©centralisĂ©e toutes les semaines. Inscrivez-vous au programme Bankless ci-dessous.


⚡ Cette newsletter ne fait pas figure de conseil financier ou fiscal. Elle est strictement Ă©ducative, il ne s’agit pas de conseils d’investissement ou de propositions d’achat ou tout autre type de dĂ©cisions financiĂšres. Cette newsletter ne comporte pas de conseils juridiques. Parlez en Ă  votre comptable. Faites vos propres recherches.