🟡 Le token du mercredi - 🍣 Défense de la thèse "le SUSHI à 100$"

Utilisation d'un modèle d'évaluation financière pour défendre la thèse d'un SUSHI à 100 $.


⚙️ Améliorez vos compétences en finance décentralisée toutes les semaines. Inscrivez-vous gratuitement au programme Bankless 🏴 ci-dessous.


🔋 Le financement de BanklessFR

  • ⚡ Sur clr.fund, pas de CLR matching actuellement, mensuel

  • 🤖 Sur Gitcoin.coCLR matching en cours, trimestriel

  • 🎴 Sur Rarible, vente de cartes NFT collectionnables, 3/10 restantes au prix de base

  • 📟 Adresse Ethereum : banklessfr.eth

Nous sommes un média communautaire et nous finançons le projet uniquement par ces moyens, ce qui nous permet de rester totalement indépendants 💪. Pas de pub, pas de sponsor. Un grand merci pour votre soutien 🙏.

Abonnement libre (X DAI = X + Y DAI)


Chère nation Bankless,

Nous améliorons notre compréhension des tokens DeFi.

Nous aimons les appeler des crypto-actifs. Pourquoi ?

Parce que ces actifs disposent de flux de trésorerie on-chain - ce sont des actifs productifs ! Cela signifie que nous pouvons appliquer des mesures éprouvées comme le PER (Price-to-Earnings Ratio) et des modèles comme le modèle d'actualisation des dividendes... Attendez, mais qu’est-ce que c’est ?

Le modèle d'actualisation des dividendes (DDM/dividends discount model) est un modèle traditionnel utilisé par les investisseurs pour mesurer la valeur d'une immobilisation en projetant les futurs paiements de dividendes. Les modèles font des hypothèses sur la croissance future, mais ils peuvent servir de base à la déterminaison de la valeur actuelle de tout actif productif.

Tous les tokens DeFi ne peuvent cependant pas utiliser ce modèle - ils doivent distribuer des dividendes aux détenteurs de tokens. MKR, SUSHI et KNC en sont de parfaits exemples.

Aujourd'hui, John utilise des méthodes d'évaluation traditionnelles pour défendre le SUSHI à 100$.

Celle-ci est vraiment qualitative.

Le SUSHI est à moins de 20 $ aujourd'hui.

Voici comment il pourrait valoir 100 $.

Bonne lecture, et à très bientôt 🙂 ,

Let’s be Bankless 🏴 ,

Jon & Brice


📅 Les événements à ne pas manquer


📽️ Le replay de la semaine


📰 L’article de la semaine

On parle beaucoup de NFT en ce moment, et si le rappel d’un article de 2018 était toujours aussi valable ?

Brice proposait à cette époque un article à ce propos, nous vous invitions à le lire : Les tokens non fongibles expliqués par Tortank et Dracaufeu.


⚠️ Avertissement

Rien de ceci n'est un conseil financier ou fiscal. Cet article est strictement éducatif et n'est pas un conseil en investissement ou une sollicitation pour acheter ou vendre des actifs ou pour prendre des décisions financières. Faites vos propres recherches.


🍣 Défense de la thèse "le SUSHI à 100$"

Durée de lecture : 6 min // Difficulté : moyenne

Écrivain invité : John Todaro, responsable du développement commercial chez TradeBlock.


Analyse et modèle d'évaluation du SUSHI

SushiSwap est une place de marché de crypto-monnaies décentralisée (DEX) et un AMM dirigé par la communauté, construit sur Ethereum.

Au cours des six derniers mois, SushiSwap s'est constamment classé parmi les plus grands DEX en termes de volume d'échange et de liquidité totale. Au moment de la rédaction du présent article, SushiSwap enregistre en moyenne 200 à 400 millions de dollars de volume d'échanges notionnels par jour et a généré plus de 100 millions de dollars de revenus cumulés depuis son lancement.

Récemment, SushiSwap a lancé un processus qui implique qu’une partie des frais de transaction sur la plateforme est versée aux détenteurs du token. Grâce à cette initiative, les investisseurs et tous ceux qui participent au marché peuvent désormais recevoir des récompenses dans un actif productif par le biais d'une participation. En plus, les actifs qui proposent une récompense peuvent être évalués à un niveau plus quantitatif, car les récompenses peuvent être modélisées dans l'avenir d'une manière quelque peu prévisible.

J'ai construit un modèle d'évaluation qui se rapproche de la valeur intrinsèque de la plateforme SushiSwap et du token natif correspondant, le SUSHI.

Cet article explique ce processus et comment je suis arrivé à une valeur intrinsèque de ~100$ pour le SUSHI.

Les tokens de SushiSwap : le SUSHI et le xSUSHI

Le token natif de SushiSwap, le SUSHI, est un token de "gouvernance" avec lequel la communauté vote sur tous les changements majeurs du protocole. Alors qu'un certain nombre de DEX proposent des tokens de gouvernance structurés de manière similaire, SushiSwap est l'un des premiers à initier un paiement aux détenteurs de tokens - ce paiement provient de l'ensemble des frais de transaction collectés sur la plateforme.

Lorsque les participants au marché font des échanges sur le DEX SushiSwap, des frais de 30 points de base sont facturés. Une commission de 5 points de base est ajoutée au pool SushiBar sous la forme de tokens de LP pour le pool relatif, qui sont ensuite vendus contre du SUSHI. Les SUSHI nouvellement achetés sont répartis proportionnellement entre les détenteurs de xSUSHI dans le pool - les détenteurs de xSUSHI recevant ces tokens.

L'effet net de ce paiement de frais est similaire à un dividende sur les marchés d'actions traditionnels et permet aux détenteurs de jetons d'accumuler de la valeur en actif productif.

Il s'agit de l'un des premiers cas où le token d’un projet comporte un mécanisme d'incitation permettant aux détenteurs de token de partager ou de participer aux frais accumulés sur un protocole. Je m'attendrais à ce que, à l'avenir, d'autres tokens de gouvernance lancent des modèles similaires, dans lesquels les détenteurs de tokens peuvent participer à l'accumulation des frais.


⚠️ Note de RSA : Parlons de la raison pour laquelle certains tokens DeFi n'ont pas ajouté de flux de trésorerie - la réglementation de la SEC ! Si une équipe de projet DeFi est située aux États-Unis ou n'est pas pseudonyme, elle est moins susceptible de se précipiter pour ajouter des flux de trésorerie dans son token, même si cela a du sens. Cela laisse à la "gouvernance du token" le soin de voter l'ajout des flux financiers à une date ultérieure.


Bases et hypothèses du modèle d'évaluation

Sur les marchés actions traditionnels, les actions à dividendes sont souvent évaluées en actualisant les flux de trésorerie futurs au présent par un taux d'actualisation attendu - un modèle que l'on appelle à juste titre "le modèle d'actualisation des dividendes".

Ces flux de trésorerie actualisés des périodes futures sont ensuite additionnés pour créer une valeur actuelle nette (VA) totale. Dans ce modèle, j'ai utilisé les volumes de transactions et les frais historiques pour établir un point de départ pour le calcul des flux de trésorerie.

Comme la première année complète de dividendes n'est pas encore connue, j'ai projeté les flux de trésorerie pour le reste de l'année en supposant que la croissance des volumes au cours des trois derniers mois se poursuive à un rythme similaire pour le reste de l'année 2021. Il s'agit de la période 0 du modèle.

Dans les périodes 1 à 5, j'ai projeté des flux de trésorerie croissants qui ont diminué dans les périodes plus éloignées (années 3 à 5), car le marché des DEX deviendra probablement plus mature et saturé. Ainsi, le taux de croissance du volume projeté ressemble à une courbe en J. Il s'agit d'une modélisation courante dans les entreprises en phase de démarrage qui connaissent une croissance accélérée au cours des premières années avant de ralentir au fil du temps.

Après la cinquième année, j'ai calculé une valeur finale pour le réseau - il s'agit de la valeur totale actuelle nette du réseau pour les années successives, projetée à perpétuité.

Hypothèses sur les différents taux

  • Taux d'actualisation : 25%

  • Taux de croissance final : 3%

  • Croissance des frais dans les périodes 1-5 : ~10x

  • Taux de commission sur les échanges : reste stable à 5 points de base

Le taux de croissance final a été modélisé à 3% par an, ce qui est conforme au secteur et à l'économie en général. Dans ce type de modèle, il est courant de modéliser le taux de croissance final en fonction du PIB du pays dans lequel la société réside. Aux États-Unis, ce taux se situe généralement entre 1,5 et 4 % par an.

Le taux d'actualisation a été fixé à 25%. Dans les réseaux et les entreprises en phase de démarrage, un taux d'actualisation de 25% est assez standard.

Le taux d'actualisation est calculé en prenant les rendements obligataires - généralement à 10 ans (considéré comme le taux sans risque) et en ajoutant une composante de risque. SushiSwap est une nouvelle entité et, en tant que telle, elle comporte un risque considérable par rapport aux entreprises traditionnelles et aux réseaux plus matures.

Cependant, SushiSwap existe depuis près d'un an et a vu naître une base d'utilisateurs fiables avec une équipe et une structure de gouvernance assez transparentes - le risque ne devrait donc pas être trop élevé par rapport à des entreprises similaires.

Ce taux peut encore être ajusté en fonction des hypothèses et un taux compris entre 20 et 40 % serait également jugé approprié. Par le passé, j'ai travaillé à l'élaboration d'un taux d'actualisation propre aux projets de crypto-monnaies, que l'on peut trouver dans cet article de 2018 (en anglais). Le taux d'actualisation peut être quantifié comme le "coût des tokens".

Notez que lorsque les rendements obligataires augmentent, les taux d'actualisation augmentent également et, par conséquent, la valeur du réseau est diminuée - en particulier si une grande partie des flux de trésorerie d'un réseau proviennent de périodes plus éloignées dans le futur. Au cours des six derniers mois, nous avons vu les rendements obligataires augmenter considérablement, passant de 0,6 % à 1,6 %.

Comme le taux d'actualisation de SushiSwap est encore bien plus élevé que les rendements obligataires, même une réévaluation importante des obligations n'aura pas d'impact significatif sur la VAN (Valeur Actuelle Nette) du SUSHI.

Le modèle de SushiSwap

Comme le montre la figure ci-dessus, en tenant compte de mes hypothèses que je considère comme un cas de base et en supposant que le marché global continue de croître, SushiSwap a une valeur de marché intrinsèque actuelle de ~12,64 milliards de dollars et une valeur de token de ~100 dollars.

Il existe des risques considérables sur le marché, notamment la possibilité d’une baisse des échanges de crypto-monnaies dans la DeFi, qui aurait un impact important sur les volumes de SushiSwap et donc sur les frais d'échange.

Une augmentation du nombre de concurrents qui peuvent forker divers aspects du projet ainsi qu'une concurrence sur la liquidité/les frais/et les volumes auraient également un impact négatif sur le SUSHI. Ce rapport doit être considéré comme un outil éducatif et un exercice de réflexion sur la façon dont les tokens qui proposent des flux de trésorerie offrent une accumulation de valeur intéressante pour les détenteurs de tokens.

Ce rapport ne doit en aucun cas être considéré comme un conseil financier. Faites toujours vos propres recherches.

Si vous aimez ce rapport et son contenu, n'hésitez pas à suivre @JohnTodaro1 sur Twitter !


👉 Les actions à entreprendre

  • Analysez le modèle ci-dessus et ajustez les hypothèses en fonction de vos propres perspectives !

  • Apprenez à utiliser le modèle d'actualisation des dividendes et comment nous pouvons l'appliquer aux tokens de la DeFi.


🔎 Le zoom sur l'auteur

John Todaro gère le développement commercial chez TradeBlock, un fournisseur leader d'outils de trading institutionnels, d'indices et de recherches, pour les monnaies numériques. Avant la crypto, John était un ancien trader d'obligations chez Citi.


🇬🇧 💬 🇫🇷 Cet article est une traduction d'un contenu original publié sur Bankless le 11 mars 2021. Cet article a été traduit et édité par Jon.


🌱 N’hésitez pas à partager cette newsletter, de manière à faire grandir notre communauté.

Share BanklessFR


📚 Les sommaires


📰 Les newsletters & infos pratiques


ℹ️ Nous suivre sur les réseaux sociaux


⚡ Cette newsletter ne fait pas figure de conseil financier ou fiscal. Elle est strictement éducative, il ne s’agit pas de conseils d’investissement ou de propositions d’achat ou tout autre type de décisions financières. Cette newsletter ne comporte pas de conseils juridiques. Parlez-en à votre comptable. Faites vos propres recherches.